PDF CHAPITRE 4 : LA GESTION DE FAIT -Chapitre 1 : La gestion des ressources humaines







PDF CHAPITRE 4 : LA GESTION DE FAIT -Chapitre 1 : La gestion des ressources humaines
Chose PDF link
PDF :1 PDF :2 PDF :3 PDF :4 PDF :5 PDF :6 PDF :7 PDF :8 PDF :9 PDF :10



source https://www.schorochoff.com/PDF/Partie2Chap4.pdf

63 CHAPITRE 4 : LA GESTION DE FAIT 1. DÉFINITION DE LA GESTION DE FAIT 1.1. ÉNONCÉ La gestion de fait est l acte irrégulier par lequel une personne, qu elle soit physique ou morale, s immisce dans le maniement

Chapitre 4 La gestion des situations conflictuelles

schorochoff PDF Partie2Chap4 pdf Chapitre 4 La gestion des situations conflictuelles Les messages de Gandhi, terrain et de l’espace consacré à la négociation fait l’objet, lui même de
PDF

Chapitre 4 : Transactions et gestion de la concurrence d’accès

irit ~Mohand Boughanem slides BDA Chap4 Chapitre 4 Transactions et gestion de la concurrence d’accès La Gestion de transactions répond à ces problèmes – Une transaction fait passer une
PDF

Chapitre 4 - Gestion et réformes institutionnelles

afdb fileadmin uploads afdb Documents 4 Chapitre quatre Gestion et réformes institutionnelles Réformes institutionnelles Vérification de la conformité et médiation Évaluation des opérations Audit interne Intégrité et lutte contre la corruption Services juridiques Gestion et développement des connaissances Technologies de l’information et de la communication
PDF

Chapitre II – La gestion de fait

intendance03 gestionde fait pdf Chapitre II – La gestion de fait I Présentation Définition de la gestion de fait Définition que conformément à l’article 60, paragraphe XI, de la loi n° 63 156 du 23 février 1963, "toute personne qui, sans avoir la qualité de comptable public ou sans agir sous contrôle et pour le
PDF

Chapitre 4 : La gestion des exceptions - academieprocom

academiepro uploads cours 2014 12 30 chapitre 4 Chapitre 4 La gestion des exceptions 4 1 Les exceptions standards De nombreuses fonctions C# sont susceptibles de générer des exceptions, c'est à dire des erreurs Lorsqu'une fonction est susceptible de générer une exception, le programmeur devrait la gérer dans le but d'obtenir des programmes plus résistants aux erreurs il faut
PDF

CHAPITRE 4 LA PRODUCTION - walantafileswordpresscom

walanta files wordpress 2014 07 fiche Chapitre 4 (1) Économie CHAPITRE 4 Cela illustre le fait que les fonds de pension (zinzins = investisseurs LA GESTION DE LA PRODUCTION
PDF

CHAPITRE I: GENERALITES SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

d1n7iqsz6ob2ad cloudfront document pdf 53db8 CHAPITRE I GENERALITES SUR LA GESTION DES de la gestion du personnel, des relations entre les syndicats, de la où le travail se fait à la chaîne Les
PDF

Chapitre 4 : La gestion communale

maires isere Dossiers juridiques Dossiers conseils Chapitre 4 La gestion communale La gestion de la commune nécessite que celle ci fasse appel à de nombreuses procédures définies précisément par les textes, soit pour gérer son domaine, soit pour demander à des tiers la réalisation de certains services, de travaux, la production de fournitures,
PDF

édition Chapitre 4 – Les concepts de coût et de quantité

cheneliere info cfiles complementaire gestion ap De quel type de coût le salaire d’un acheteur fait il partie dans la gestion des stocks ? Chapitre 4 2 27 4 Vous êtes responsable de la gestion des
PDF

Chapitre 1 : La gestion des ressources humaines


PDF









Arrangement administratif relatif aux modalités d'application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et l'australie

Version REVISEE en vue - Cleiss

PDF arrangement administratif relatif aux modalités d Secu lu secu lu fileadmin file secu pdf arrangad Croatie pdf PDF Arrangement administratif relatif aux modalités d Secu lu

arrangement administratif relatif aux modalités d - Seculu

[PDF] arrangement administratif relatif aux modalités d Secu lu secu lu fileadmin file secu pdf arrangad Croatie pdf
PDF

Arrangement administratif relatif aux modalités d - Seculu

[PDF] Arrangement administratif relatif aux modalités d Secu lu secu lu fileadmin file Arrangement administratif pdf
PDF

Arrangement administratif portant première modification à l

[PDF] Arrangement administratif portant première modification à l mrif gouv qc ca content documents 1987 09 pdf
PDF

Arrangement administratif relatif aux modalités d'application de la

[PDF] Arrangement administratif relatif aux modalités d'application de la mpsv cz files clanky 1898 lucembursko uj pdf
PDF

ANNEXE II (a 2) ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX

[PDF] ANNEXE II (a 2) ARRANGEMENT ADMINISTRATIF RELATIF AUX oit dyn natlex docs ELECTRONIC 2272 INT 2272 pdf
PDF

arrangbment administratif relatif aux modalites d'application db la

[PDF] arrangbment administratif relatif aux modalites d'application db la zso gov rs doc sporazumi Administrativni 20franc pdf
PDF

Arrangement administratif général du 23 janvier 2001 Chapitre - ILO

[PDF] Arrangement administratif général du 23 janvier 2001 Chapitre ILO ilo dyn natlex docs 67068 INT 67068 pdf
PDF

Version REVISEE en vue - Cleiss

Protocole annexe à la Convention générale de sécurité sociale relatif au libre Arrangement administratif relatif aux modalités d'application de la Convention
PDF


Les mesures d accompagnement de la mise en œuvre du décret relatif aux marchés publics

MAJ – Mesure d'Accompagnement Judiciaire - ADIL 57

Les deux mesures se complètent dans le cadre d'un dispositif d' accompagnement social et budgétaire gradué En effet, une MAJ est prononcée par le juge  Contrairement aux mesures de protection juridique, les mesures d' accompagnement sont destinées à aider des personnes majeures dont les facultés ne sont  4 nov

Mesures d'accompagnement social et budgétaire - Handicapgouv

Les deux mesures se complètent dans le cadre d'un dispositif d' accompagnement social et budgétaire gradué En effet, une MAJ est prononcée par le juge 
PDF

Les mesures d'accompagnement des majeurs (MASP) - Antadir

Contrairement aux mesures de protection juridique, les mesures d' accompagnement sont destinées à aider des personnes majeures dont les facultés ne sont 
PDF

Cir 186 NJ Mesures d'accompagnement social MASP MAJ b

4 nov 2009 En cas d'échec, le juge peut alors prononcer une mesure d'accompagnement judiciaire (MAJ), 2 nd degré du dispositif Cette mesure est alors 
PDF

guide des mesures d 'accompagnement « accès et maintien dans le

d'accompagnement et d'assurer une meilleure articulation des dispositifs en identifiant les spécificités de chacun Guide des mesures d'accompagnement 
PDF

Mesure d'Accompagnement Social Personnalisé - UDAF89

UNITÉ TERRITORIALE DE SOLIDARITÉ DU SENONAIS 26, rue Carnot – BP 615 – 89 106 SENS CEDEX Tél 03 86 83 67 00 UNITÉ TERRITORIALE DE 
PDF

Mesures d'accompagnement de l'art 121a Cst - Staatssekretariat

18 déc 2015 Mandat d'examen des mesures d'accompagnement de la mise en œuvre Mesures d'encouragement de l'intégration en faveur des réfugiés 
PDF

MASP – Mesure d'Accompagnement Social Personnalisé

MASP – Mesure d'Accompagnement Social Personnalisé Loi n°2007 38 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs
PDF

7 mesures compensatoires et mesures d'accompagnement

Les mesures d'évitement et de réduction sont une composante initiale du projet et Les mesures d'accompagnement se distinguent des mesures dites 
PDF

MAJ – Mesure d'Accompagnement Judiciaire - ADIL 57

PDALHPD – Action n°13 recensement des dispositifs accompagnement social – La mesure d'accompagnement judiciaire est inscrite dans la loi du 5 Mars 
PDF


  • 63 CHAPITRE 4 : LA GESTION DE FAIT 1

DÉFINITION DE LA GESTION DE FAIT 1

ÉNONCÉ La gestion de fait est l'acte irrégulier par lequel une personne

qu elle soit physique ou morale

s'immisce dans le maniement des deniers publics sans avoir qualité pour ce faire

Son principe a été posé par l'article 60-XI de la loi du 23 février 1963

modifié par l'article 22 de la loi du 10 juillet 1982

qui dispose que : «Toute personne qui

sans avoir la qualité de comptable public ou sans agir sous le contrôle ou pour le compte d'un comptable public

s'ingère dans le recouvrement des recettes affectées ou destinées à un organisme public doté d'un poste comptable ou dépendant d'un tel poste

nonobstant les poursuites qui pourraient être engagées devant les juridictions répressives

rendre compte au juge financier de l'emploi des fonds ou valeurs qu elle a irrégulièrement détenus ou maniés

Il en est de même pour toute personne qui reçoit ou manie

  • directement ou indirectement

des fonds ou valeurs extraits irrégulièrement de la caisse d'un organisme public et pour toute personne qui

sans avoir la qualité de comptable public

procède à des opérations portant sur des fonds ou valeurs n appartenant pas aux organismes publics

mais que des comptables publics sont exclusivement chargés d'exécuter en vertu de la réglementation en vigueur

Les gestions irrégulières entraînent

  • pour leurs auteurs

déclarés comptables de fait par la Cour des comptes

les mêmes obligations et responsabilités que les gestions patentes pour les comptables publics

Néanmoins

  • le juge des comptes peut

hors le cas de mauvaise foi ou d'infidélité du comptable de fait

suppléer par des considérations d'équité à l'insuffisance des justifications produites

Les comptables de fait pourront

dans le cas où ils n'ont pas fait l'objet des poursuites au titre du délit prévu et réprimé par l'article 258 du Code pénal [article du nouveau code pénal]

être condamnés aux amendes prévues par la loi

» Il ressort de ces dispositions qu est susceptible de constituer une gestion de fait l'intervention sans habilitation de toute personne autre que l'agent comptable dans l'exécution des opérations relevant de la seule compétence de ce dernier : à savoir notamment le recouvrement des recettes

  • le paiement des dépenses

la garde et conservation des fonds et valeurs appartenant ou confiés à l'établissement

ainsi que le maniement des fonds et les mouvements des comptes de disponibilités ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS D'UNE GESTION DE FAIT L'existence d'une gestion de fait répond à trois conditions : elle doit porter sur des deniers publics ou des deniers privés réglementés

maniés ou détenus par une personne non autorisée ou non habilitée La gestion de fait ne peut porter que sur des deniers publics Par deniers publics

il convient d'entendre les fonds et valeurs possédés en toute propriété par les organismes publics

Par ailleurs

sont assimilés aux deniers publics les deniers privés réglementés

  • c'est-àdire

les fonds et valeurs dont le maniement est confié par la réglementation à un comptable public

tels que les fonds et valeurs appartenant aux malades des hôpitaux publics

La gestion de fait implique la détention ou le maniement des deniers publics Si le terme de détention doit être compris dans son sens courant

il convient d'apporter des précisions sur la notion de «maniement» qui doit être entendue au sens large

En effet

le maniement des fonds consiste aussi bien dans le fait de faire fonctionner un compte de disponibilités que de manipuler des pièces et des billets

Par ailleurs

peut être déclaré comptable de fait

non seulement celui qui a directement et effectivement manié les fonds publics sans habilitation

mais aussi celui qui a ordonné ce maniement et / ou en a eu connaissance sans pour autant y mettre fin La gestion de fait est liée au maniement

  • sans habilitation

de deniers publics Seuls les comptables publics ou les agents agissant sous leur contrôle et pour leur compte ont qualité pour manier et détenir des fonds publics

Dès lors

toute autre personne qui s'immisce sans habilitation dans ces fonctions est comptable de fait

Il peut s'agir aussi bien d'un agent de l'établissement

que d'une association ou d'un organisme privé

que d'un régisseur qui excède le cadre des compétences qui lui sont données par l'acte institutif de la régie

PROCÉDURE 2

PRINCIPE Les gestions de fait sont soumises aux mêmes juridictions que les gestions de droit : Cour des comptes ou chambres régionales des comptes selon les compétences qui leur ont été respectivement attribuées

Elles entraînent les mêmes obligations et responsabilités que les gestions régulières (art

  • 60 XI de la loi n du 23 février 1963 précitée)

Les développements qui suivent sont traités dans l'optique d'une procédure engagée devant la Cour des comptes

Pour les établissements soumis à la juridiction d'une chambre régionale des comptes

il convient de substituer l'action de cette juridiction à celle de la Cour

sous réserve des compétences exclusives de la Haute juridiction en matière d'évocation et de jugement en appel OBLIGATIONS DU COMPTABLE PATENT Le comptable patent

c'est-à-dire le comptable de droit

sous peine de voir sa responsabilité pécuniaire engagée

signaler au ministre chargé du budget

l'existence des gestions de fait dont il a eu connaissance et affirmer sur le compte financier de l'établissement que les recettes et les dépenses qui y sont portées sont

  • sans exception

toutes celles qui ont été faites pour le service dudit établissement et qu il n en existe aucune autre à sa connaissance

Dans le cas où il existe des opérations constitutives de gestion de fait

l'agent comptable doit appréhender immédiatement les deniers qui en proviennent et demander le jour même à l'ordonnateur l'ordre de recette correspondant

En effet

l'absence de titre préexistant ne dispense pas de l'encaissement et ne saurait justifier un refus en ce sens

En principe

le comptable patent ne peut être contraint à prendre en charge dans ses écritures les recettes et les dépenses issues d'une gestion de fait

En revanche

il peut procéder à une telle régularisation de sa propre initiative

Ce faisant

il substitue sa responsabilité pécuniaire à celle du comptable de fait

Dans cette hypothèse

l'ouverture d'une procédure de gestion de fait ne se justifie pas

En effet

cela reviendrait à rendre compte deux fois des mêmes opérations devant le même juge OBJET DE LA PROCÉDURE La mise en oeuvre de la procédure de gestion de fait vise à régulariser les opérations effectuées par le comptable de fait en assujettissant ce dernier aux mêmes obligations que le comptable de droit et en l'obligeant à rendre compte de ses opérations de recettes et de dépenses

  • comme les comptables patents

son compte pourra être jugé et sa responsabilité personnelle et pécuniaire pourra être mise en cause pour les opérations insuffisamment justifiées

De même

il pourra être sanctionné pour les irrégularités éventuellement commises

Au-delà

la procédure permet de reconnaître

par l'autorité budgétaire compétente (le conseil d'administration s'agissant des EPSCP)

l'utilité publique des dépenses et des recettes réalisées dans le cadre d'une gestion de fait DÉROULEMENT DE LA PROCÉDURE Saisine de la Cour des comptes Selon les termes de l'article 4 du décret n du 11 février 1985 relatif à la Cour des comptes

c'est le procureur général près la Haute juridiction qui défère à la Cour les opérations présumées constitutives de gestion de fait

sur sa propre initiative ou à la demande du ministre de l'économie

  • des finances et du budget
  • des ministres intéressés
  • des préfets

des trésoriers-payeurs généraux et des autres comptables principaux du trésor ou encore au vu des constatations faites lors de la vérification des comptes

Dans ce dernier cas

la Cour peut se saisir d'office

Le cas échéant

le procureur général requiert l'application de l'amende pour immixtion dans les fonctions de comptable public Déclaration de gestion de fait Un préalable indispensable Cette phase trouve son origine dans le fait que la Cour des comptes ne juge que les comptes des comptables publics (art

L'du code des juridictions financières)

Dès lors

il est nécessaire qu en préalable au jugement des comptes rendus par un comptable de fait celui-ci soit déclaré tel par le juge des comptes

A cet égard

il convient de noter que la gestion de fait avérée constitue le seul cas où la Cour des comptes a juridiction sur les ordonnateurs (art

L'du code des juridictions financières) Charge de la preuve La charge de la preuve de l'existence d'une gestion de fait incombe aux personnalités et juridictions compétentes pour engager la procédure énumérée à l'alinéa ci-dessus

ainsi qu aux représentants légaux de l'établissement intéressé

La déclaration de gestion de fait ne peut reposer que sur des preuves et / ou des présomptions graves

précises et concordantes L'arrêt provisoire L'arrêt provisoire constitue la première étape de la procédure de gestion de fait

Il comporte :

  • - d'une part

l'injonction pour le comptable de fait

de verser les fonds qu il peut avoir conservés entre les mains du comptable de droit ;

  • - et d'autre part

l'injonction de mettre fin aux opérations irrégulières

Cette dernière injonction peut être implicite

Tant que la procédure n est pas terminée

le juge des comptes dispose toujours de la faculté d'étendre la gestion de fait à de nouvelles opérations irrégulières ou de nouvelles personnes

A cet égard

il émet en début de procédure une réserve en ce sens L'arrêt définitif Lorsque les personnes mises en cause dans l'arrêt ne contestent ni les faits ni leur qualification

le juge des comptes prononce l'arrêt de déclaration définitif Effets de la déclaration La déclaration définitive de gestion de fait a pour effet de reconnaître l'existence d'une gestion de fait et d'assujettir le (ou les) comptable(s) de fait aux obligations qui incombent aux comptables publics

notamment l'obligation de rendre un compte

Par ailleurs

le juge des comptes peut demander l'inscription d'une hypothèque sur les biens des comptables de fait

Cette inscription est prise par le comptable de droit intéressé Jugement du compte Présentation du compte Le compte de gestion de fait doit être complet

unique et signé par le ou les comptables de fait

Il doit être appuyé des pièces justificatives

notamment la reconnaissance d'utilité publique des dépenses par le conseil d'administration de l'établissement

Contrairement au compte financier

le compte de gestion de fait est établi en encaissements et décaissements et non en créances et en dettes

Il ne fait donc apparaître que les recettes effectivement encaissées et les dépenses réellement payées

Il est établi pour l'ensemble de la durée des opérations irrégulières et non par exercice

S il existe plusieurs comptables de fait

le compte doit être signé par chacun d'eux en mentionnant le cas échéant «pour les opérations qui le concernent» lorsqu ils ne sont responsables que d'une partie des opérations

Si le compte n est pas produit dans le délai imparti qui est au minimum d'un mois à compter de la notification de l'arrêt définitif

le comptable de fait encourt une amende pour retard dans la production d'un compte

Il en est de même si le compte est incomplet

non signé ou dépourvu de pièces justificatives

Si le juge des comptes n obtient pas la production du compte

il peut demander que soit désigné un commis d'office Fixation de la ligne de compte A l'issue de ses contrôles

le juge des comptes détermine

à partir des dépenses et des recettes alléguées par le comptable de fait

celles d'entre elles qu il convient d'accepter

Cette opération a pour objet de fixer la «ligne de compte» qui récapitule le total des recettes «admises» et le total des dépenses «allouées» et en fait apparaître le solde

  • positif ou nul

Si ce solde n a pas été reversé par le comptable de fait

  • il sera mis en débet (CF
  • alinéa ci-après) 66

Justification des opérations Les opérations figurant au compte de gestion de fait doivent être justifiées par tout document : factures

  • relevés bancaires etc

Ces justifications doivent figurer à l'appui du compte Délibération Les dispositions définitives des arrêts portant sur des gestions de fait sont délibérées après l'audition

à leur demande

des personnes déclarées comptables de fait

Les arrêts portant sur les appels formés contre les dispositions définitives des chambres régionales des comptes portant sur des gestions de fait sont délibérés après l'audition

à leur demande

  • des requérants (art

L'du code des juridictions financières) Sanctions Débet Le comptable de fait peut être mis en débet par le juge des comptes lorsqu à l'occasion de la fixation de la ligne de compte définitive

celui-ci constate une différence entre les recettes et les dépenses

déduction faite des versements effectués par le comptable de fait entre les mains du comptable patent

Dans ce cas

le montant du débet est égal au montant du solde ainsi constaté Amende Dans le cas où ils n ont pas fait l'objet de poursuites pénales (prévues à l'art du code pénal)

les comptables de fait peuvent être condamnés à l'amende par le juge des comptes en raison de leur immixion dans les fonctions de comptable public

Ces amendes sont calculées en fonction de l'importance et de la durée de la détention ou du maniement des deniers

Leur montant ne peut dépasser le total des sommes indûment détenues ou maniées

Elles peuvent être infligées aussi bien à une personne morale qu à une personne physique

La produit de ces amendes est attribué à l'établissement public intéressé

En ce qui concerne les modes de recouvrement

  • de poursuites et de remises

elles sont assimilées aux débets des comptables

Les arrêts prononçant une condamnation définitive à l'amende ou statuant en appel sur un jugement d'une chambre régionale des comptes prononçant une telle condamnation

sont délibérés après l'audition

à leur demande

des personnes concernées Notification des arrêts de la Cour des comptes Les arrêts de la Cour des comptes relatifs à des gestions de fait (déclaration de gestion de fait

  • jugement de compte

amende) sont adressés par le secrétaire général de la Cour au trésorier-payeur général du département dans lequel les faits ont été constatés

Ils sont notifiés par ce dernier aux intéressés dans les quinze jours de la réception des expéditions

par lettre recommandée avec avis de réception

Sur décision de la Cour

les arrêts peuvent être directement notifiés aux comptables de fait intéressés

le trésorier-payeur général étant seulement informé

Cette dernière pratique est assez fréquente Apurement des sanctions Le premier mode d'apurement du débet et de l'amende est le versement dans la caisse de l'établissement public

A la différence de l'amende

le débet porte intérêt à compter d'une date fixée par l'arrêt

Par ailleurs

comme pour les gestions de droit

le débet peut faire l'objet d'une remise gracieuse ou d'une décharge de responsabilité accordée par le ministre chargé du budget

  • dans certains cas

une procédure d'admission en non-valeur peut être mise en oeuvre (sur ces deux derniers points

se reporter aux développements relatifs à la mise en jeu de la responsabilité de l'agent comptable au chapitre 2 du présent titre) Quitus Lorsqu il ne subsiste plus de charges à l'encontre du comptable de fait

il est déclaré quitte par le juge des comptes et déchargé de sa gestion VOIES DE RECOURS Les voies de recours des arrêts définitifs de la Cour des comptes

ainsi que les jugements définitifs des chambres régionales des comptes en matière de gestion de fait

sont les mêmes que pour les gestions patentes

A cet égard

il convient de se reporter aux développements figurant en la matière dans le chapitre relatif au jugement du compte financier

PRÉVENTION DE LA GESTION DE FAIT Le caractère particulièrement insidieux de la gestion de fait peut conduire les établissements à des pratiques irrégulières

parfois exécutées en toute bonne foi

A titre d'exemple

  • peuvent être cités :
  • - la perception de droits d'inscription dans un établissement d'enseignement par une personne n ayant pas la qualité d'agent comptable

de régisseur ou de mandataire du régisseur ou de l'agent comptable ;

  • - la vente de documentation éditée par un établissement

lorsqu elle est réalisée par un organisme privé n ayant pas d'habilitation légale

étant précisé que le juge des comptes a toute compétence pour contrôler et apprécier la régularité d'une telle habilitation ;

  • - le paiement de dépenses par le biais d'une association subventionnée

En effet

les subventions versées par les établissements publics à des associations ont en règle générale pour objet de permettre le fonctionnement de ces dernières ou de participer à la réalisation d'une action précise

Le fait d'utiliser ces fonds pour exécuter des dépenses pour le compte de l'organisme public (paiement de complément de rémunérations d'agents

par exemple) grâce à la complaisance de l'association qui accepte ainsi de lui restituer indirectement tout ou partie des sommes reçues

est constitutif d'une gestion de fait par extraction irrégulière des deniers publics (art

  • 60 XI de la loi du 23 février 1963 précité)

Ces quelques exemples ne sont donnés qu à titre d'information et ne constituent pas une liste exhaustive ni limitative des cas de gestion de fait

Ils ont pour objet de sensibiliser ordonnateurs et agents comptables sur ce sujet et de les conduire à réfléchir sur l'organisation de leur établissement et sur certaines pratiques qui pourraient se révéler constitutives de gestion de fait

En tout état de cause

il est rappelé que la Cour est seule compétente pour déclarer une gestion de fait


We use coockies Savoir plus Close