PDF Traduction de la lettre d introduction. 23 janvier 2015. Chères Mme. Peters et Mme. Moreno Fernandez, -Une courte (?) introduction à LATEX2ε - TeXdocnet







PDF Traduction de la lettre d introduction. 23 janvier 2015. Chères Mme. Peters et Mme. Moreno Fernandez, -Une courte (?) introduction à LATEX2ε - TeXdocnet
Chose PDF link
PDF :1 PDF :2 PDF :3 PDF :4 PDF :5 PDF :6



source https://www.sofad.qc.ca/media/doc/cours/218_X-4377.pdf

Traduction de la lettre d introduction 23 janvier 2015 Chères Mme. Peters et Mme. Moreno Fernandez, Au nom de l Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU ), Une traduction française inédite de la lettre d, Traduction de

Correspondance ANGLAIS - Sofad

Introduction Tous droits de traduction et d'adaptation, en totalité ou en partie, réservés pour Chapitre 2 – TRANSCRIPTION DE LETTRES EN ANGLAIS
PDF

Une traduction française inédite de la lettre d - LeVigilantcom

< Introduction > [1] Pour ce, mon frère, que vous avez toujours TRADUCTION FRANÇAISE INEDITE DE LA LETTRE d'ARISTÉE 27 que je voulusse faire long  
PDF

Traduction de lettres de soldats de la Première Guerre - Gerflint

d'une lettre authentique et de sa traduction dans la revue Le Fragnol • La raison pour utiliser de textes littéraires dans les cours d'introduction à la traduction
PDF

Bienvenue à Curriculum vitæ et lettres d'accompagnement à nu

Votre lettre de présentation et votre curriculum vitae servent d'échantillons d' écriture Traduire Traiter Un bon moyen d'insérer ces termes (nom ou verbe, selon le Premier paragraphe – Introduction Une bonne introduction souligne vos 
PDF

Guide sur le CV et la lettre de présentation - Service à la Vie

Le CV doit toujours être accompagné d'une lettre de présentation adresse de courrier électronique doit respecter les règles en usage et traduire une attitude
PDF

Une courte (?) introduction à LATEX2ε - TeXdocnet

Ce document est une traduction en français de «The not so short intro duction to Une grande partie du document sus cité provient d'une introduction autrichi d'autres documents, qu'il s'agisse de simples lettres ou de livres entiers
PDF









Traduction de la lettre d'introduction 23 janvier 2015 Chères Mme

Peters et Mme

Moreno Fernandez

Au nom de l'Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU )

je souhaite exprimer ma gratitude pour l'évaluation du Réseau d'évaluation de la performance des organisations multilatérales (MOPAN) qui a été réalisée dans six pays (le Bengladesh

  • le Cambodge

la République Démocratique du Congo

  • l'Equateur
  • le Kenya

et la Tanzanie) et en consultation avec le personnel d'ONU et des parties concernées au siège et dans certains bureau régionaux

ONU reçoit avec intérêt le rapport final de l'évaluation

  • le premier pour l'Entité

qui présente un compte rendu complet

solide et une analyse solidement ancrée sur des données des trois premières années de notre travail

Nous apprécions l'approche et les interactions positives et constructives issues d'un processus consultatif avec MOPAN et l'équipe d'Universalia tout au long de l'évaluation

ONU pense que l'évaluation présente en général une image précise de notre situation pendant la période analysée et à ce moment dans l'histoire de l'organisation

Nous accueillons avec intérêt et affirmons les conclusions de l'évaluation qui notent que le mandat très précis d'ONU à promouvoir l'égalité des sexes fait la force de l'organisation ; que le mandat reste pertinent et que bien que beaucoup reste à faire

ONU a eu un succès considérable en établissant sa structure opérationnelle

Nous apprécions aussi l'échange franc et utile avec les membres de MOPAN lors d'une réunion au siège d'ONU le 12 janvier Les conclusions de l'évaluation sont alignées avec les questions soulignées auprès du Comité Directeur

notamment à travers le Rapport Annuel d'ONU 2013 et à travers les évaluations institutionnelles

Nous sommes confiants qu ONU a entrepris des actions concertées pour remédier à ces défis

ONU apprécie les efforts qui ont été entrepris pour contextualiser les réalités confrontées par l'organisation en tant que nouvel organisme

ainsi que la reconnaissance de la mesure dans laquelle les résultats de l'organisation ont été réalisés lors d'une évolution institutionnelle rapide et notable à tous niveaux

Ceci inclut une reconnaissance du fait que la nouveauté d'ONU veut dire que certains partenaires n auront pas connaissance de l'organisation ou de l'évolution de son mandat par rapport à celui des entités précédentes

Nous apprécions aussi les efforts qui ont été entrepris afin de modifier la méthodologie de l'évaluation

  • et notamment les indicateurs

afin de saisir avec précision le mandat unique de l'Entité

  • qui inclut un rôle normatif

opérationnel et de coordination

  • et afin de s'adapter à la

création récente et au fonctionnement des bureaux de pays qui ont été étudiés au cours de l'évaluation

ONU se réjouit du fait que l'Entité a reçu un classement fort ou adéquat sur la plupart des indicateurs de performances

En particulier

nous sommes heureux de voir qu ONU est jugé comme étant performante dans son orientation stratégique vis-à-vis de son mandat et dans ses priorités et résultats transversaux a niveau national ; de plus nous sommes heureux que les pratiques et systèmes de l'Entité sont considérés comme étant «satisfaisants» ou «forts» dans tous les domaines de la gestion opérationnelle; comme étant «satisfaisants» ou «forts» dans tous les domaines liés à la gestion des relations; comme étant «forts» dans l'évaluation des résultats

tout en restant «satisfaisants» sur la présentation d'informations liées à la performance et sur la diffusion des résultats

Nous accueillons avec intérêt la conclusion qui cite que le travail d'ONU est estimé comme ayant une forte pertinence et que la progression de l'organisation envers les résultats à niveau global et national ainsi que ses contributions envers les priorités et objectifs nationaux sont considérés comme étant «satisfaisants»

De plus

nous sommes très heureux de voir la reconnaissance attribuée au soutien et aux conseils en matière politique partagés par ONU à tous niveaux

Nous accueillons avec intérêt la conclusion du rapport qui cite qu ONU a une fonction en évaluation qui est considérée comme étant forte

un verdict qui reste aligné avec les conclusions de deux autres évaluations externes entreprises sur la fonction d'évaluation à ONU

Néanmoins

ONU est en désaccord avec les observations sur sa chaine de résultats

ONU a eu de longues consultations avec son Comité Directeur sur son nouveau Cadre de Résultats en matière de Développement

qui a été reconnu par le Comité Directeur d'ONU comme étant un des meilleurs dans le système ONU

ONU estime qu il ne convient pas à un Plan Stratégique d'être compréhensif

  • mais plutôt ciblé

Etant donne le mandat unique de l'Entité

dont son rôle sur les questions transversales et en matière de coordination

le niveau «produit» dans notre Cadre de Résultats doit être différent sur le plan qualitatif de celui d'autres organisations avec des mandats divergents

et devrait rester plus proche du niveau «résultats»

ONU reconnait que plus d'efforts seront nécessaires afin de consolider les résultats obtenus jusqu ici et afin de construire une organisation plus efficace et durable

Nous prenons note de la nécessité d'adresser des défis persistants

  • notamment

la base de ressources limitée de l'organisation et les contraintes de capacité qui y sont liés

Nous reconnaissons aussi la nécessite de continuer à renforcer notre vision institutionnelle sur l'importance des résultats et des rapports sur les résultats et la budgétisation ; de développer notre capacité pour la gestion axée sur les résultats

d'améliorer les processus d'achat et de gestion de risques et d'améliorer la gestion des connaissances a tous niveaux

Toute l'administration d'ONU reconnait la nécessité d'amélioration dans ces domaines

par le biais d'actions déjà entreprises ou planifiées

Ces améliorations sont toujours entreprises en consultation avec le Comité Directeur de l'organisation et dans le contexte existant des contraintes financières d'ONU

Plus de précisions sur les actions clés entreprises par l'Entité en réponse aux conclusions de l'évaluation MOPAN sont inclues dans le tableau ci-joint

Etant donné qu à partir de 2015

MOPAN mettra en œuvre une nouvelle méthodologie d'évaluation

nous souhaiterions souligner un certain nombre de questions qui devraient être prises en considération lors de futures évaluations

Premièrement

nous souhaiterions faire part de notre appréciation aux membres de MOPAN d'avoir accepté l'utilisation d'un outil commun d'évaluation

Néanmoins

nous constatons que beaucoup de pays bailleurs de fonds continuent à entreprendre des bilans et des évaluations individuels

Pour une petite entité comme ONU

ces évaluations bilatérales multiples exigent un temps et des ressources considérables de la part du personnel et notre capacité institutionnelle à répondre aux exigences de chaque évaluation reste limitée

Nous encourageons les pays bailleurs de fonds à utiliser l'évaluation de MOPAN autant que possible

  • et d'éviter
  • à la mesure du possible

des évaluations bilatérales qui opèrent en parallèle ou qui se chevauchent

De plus

nous estimons que la méthodologie de MOPAN pourrait être beaucoup plus flexible dans son analyse des organisations avec des mandats complexes comme ONU

  • qui a un rôle normatif

opérationnel et de coordination

Au fur et à mesure que le système ONU cherche a être de plus en plus adepte à réaliser les objectifs afin de soutenir les Etats membres a réaliser le nouveau programme de développement pour l'après-2015

  • les rôles normatifs

de coordination et opérationnels du système ONU

et les liens réciproques entre le travail opérationnel et de coordination des agences de l'ONU deviendront de plus en plus importants

Les évaluations

  • comme celle de MOPAN

devront s'adapter afin de mieux mesurer l'évolution de la contribution et du soutien qui viendra de la part du système ONU

Finalement

nous accueillons avec intérêt les efforts qui ont été entrepris afin de mieux saisir et comprendre le rôle de coordination d'ONU

et notamment au niveau national

Néanmoins les efforts d'ONU ne sont qu une partie des éléments nécessaires pour une action commune efficace afin de promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation de la femme

ONU plaidoie fortement en faveur du fait que les évaluations menées par les pays bailleurs de fonds devraient mesurer à quel degré les agences des Nations Unies travaillent de façon cohérente à travers le système ONU

D'ores et déjà plus en plus de pays adoptent l'approche Unis dans l'Action et la coordination du système ONU et le travail uni devient le mode opérationnel de rigueur dans beaucoup de contextes nationaux

L'évaluation MOPAN devrait aussi être modifiée afin de saisir l'impact de ces contributions communes

Au nom de toute mon équipe

je souhaite exprimer mes remerciements à l'équipe MOPAN et d'Universalia pour l'expérience positive de notre participation à 3

l'évaluation Nous attendons avec intérêt l'occasion de collaborer à l'avenir afin d'améliorer nos résultats et notre impact

Avec mes meilleures salutations

(signé) Phumzile Mlambo-Ngcuka Secrétaire générale adjointe and Directrice exécutive d'ONU 4

Efficacité institutionnelle d'ONU IR 1 : Supervision des résultats Le département pour l'orientation et la gestion des programmes continuera à diriger ce processus

Les ressources nécessaires seront maintenues afin d'assurer que le département continuera à développer les capacités nécessaires pour gérer les résultats

IR 2 : Stratégie institutionnelle et mandat de l'organisation IR 3 : Vision institutionnelle des résultats IR 4 : Vision axée sur les questions thématiques interdisciplinaires IR 5 : Vision axée sur les résultats à niveau national Partiellement en accord Dans tous les documents officiels soumis au Comité Directeur (ex

le Rapport Annuel sur le Plan Stratégique) ainsi que ses matériaux de communication

ONU s'efforcera à expliquer plus clairement son rôle opérationnel

ONU reconnait que la chaine de résultats ainsi les indicateurs de résultats du Plan Stratégique ne représentent pas la totalité du travail d'ONU

La revue a moyen terme du Plan Stratégique

  • planifiée en 2016

sera l'occasion de revisiter cette question

Néanmoins

ONU n estime pas nécessaire que le Plan Stratégique reflète tous les éléments du travail de l'organisation liés à ses résultats

Selon ONU

plutôt que de prétendre d'être exhaustif

un plan stratégique doit refléter une vision globale et stratégique du travail

Ceci est particulièrement important vu qu ONU

comme beaucoup d'autres organisations

cherche à aligner une planification basée sur des processus inter-agences a niveau national

  • avec son Plan Stratégique

tout en reconnaissant qu à certains moments

cette approche peut générer des demandes qui tout en restant alignées avec le Plan Stratégique

n y sont pas mentionnées explicitement

Le travail d'ONU dans le secteur de l'environnement sera revisité en 2016 lors du processus de revue du plan stratégique à moyen terme

Sur cette question ONU Femme continuera à agir selon les directives de son mandat ; de l'examen quadriennal complet des activités opérationnelles de développement du système des Nations Unies et des décisions de son Comité Directeur

ONU continuera à développer la capacité de ses bureaux pays pour la gestion axée sur les résultats

En 2015

ONU aura

  • pour la première fois

recruté un/une Spécialiste en Planification et Coordination dans chaque bureau régional

En 2015 et 2016

et avec le soutien régulier du département pour l'orientation et la gestion des programmes

les bases nécessaires seront établies pour la consolidation d'une culture axée sur les résultats au sein de l'organisation et plus particulièrement dans les bureaux et les régions qui en ont le plus besoin

IR 6 : Décisions liées à ONU s'engage à travailler avec son Comité Directeur afin de d'analyser et mettre à jour la

l'allocation des ressources IR 7 : Budgétisation axée sur les résultats IR 8 : Responsabilité financière Partiellement en accord méthodologie employée pour l'allocation des ressources de base

avec l'objectif d'assurer que les ressources nécessaires soient à la disposition des bureaux de pays

  • en réponse à leurs besoins

Au fur et à mesure qu ONU développe son processus de budgétisation axée sur les résultats

l'organisation continuera à améliorer sa capacité à assurer le suivi des résultats

ONU est en désaccord avec la conclusion qui cite que «la réalisation d'audits au niveau projet/programme» est l'un des éléments les plus faibles dans le domaine de la responsabilité financière

Le réseau d'évaluation de la performance des organisations multilatérales (MOPAN) reconnait qu ONU adhère aux critères qui requièrent que les audits a niveau régional / national ou de projet soient réalisés conformément aux standards internationaux d'audit

D'ailleurs c'est en part grâce à ces audits indépendants et rigoureux que l'analyse MOPAN a réussi à identifier les faiblesses et problématiques soulignées dans les rapports d'audit

A ce jour

un procédé manuel a été mis en place afin d'assurer le suivi de la mise en œuvre des recommandations liées aux audits de projets

Sujet a la disponibilité de fonds

et afin d'améliorer l'efficacité des procédés

un système informatisé sera développé afin de soutenir tout le cycle d'audit : de la planification au suivi

  • -- afin d'assurer la réalisation des recommandations du rapport d'audit par les partenaires de mise en œuvre du projet

Le siège d'ONU reçoit régulièrement des Registres de Risque de la part de plusieurs bureaux de pays

Les données qui s'y trouvent seront comptabilisées

analysées et feront l'objet d'un rapport final

La fonction d'achat d'ONU a été le sujet d'un audit du Comité des Commissaires aux Comptes de l'onu (UNBoA) et du Bureau de l'Audit et des Investigations (OAI) du PNUD en 2013 et Pendant la période d'audit l'UNBoA et l'OAI ont tous les deux noté que la Section des Achats à ONU manquait de personnel

Ce manque de personnel mène à une participation insuffisante de la section dans les activités d'achat

et entraine une faible gestion de la fonction d'achat au sein ONU

Afin de répondre à ces observations

la Division pour la Gestion et l'Administration (DMA) d'ONU a analysé la fonction d'achats afin de mieux comprendre et réagir face aux ressources limitées qui existent dans la Section des Achats au siège

Une nouvelle structure (contenant un nombre suffisant de 6

IR 9: L'utilisation de données de performance IR 10:Gestion des ressources humaines IR 11: Programmes axées sur le rendement IR 12: Délégation de pouvoirs postes et des profils spécialisés) a été suggérée et présentée à l'équipe dirigeante d'ONU

Dans l'intérim

ONU a engagé un Spécialiste de l'Achat à niveau P-3 et continue à recruter 3 autres personnels d'appui

siège Lors du premier trimestre 2015

ces ressources permettront à la section de centraliser la fonction achat au siège

renforçant la gestion de la fonction pour toute l'organisation

Le développement (en cours) d'un nouveau système pour la gestion des résultats va améliorer de façon appréciable la capacité d'ONU à prendre des décisions en temps réel

à l'aide d'indicateurs de performances

La priorité sera de créer un ensemble de preuves qui permettra à l'organisation de se servir de données de performance dans le processus de prise de décision

Pour l'instant

l'organisation se sert de données de performance afin d'approuver l'allocation de fonds de base et l'approbation des plans annuels de travail

Néanmoins ceci n est pas encore enregistré systématiquement

ONU modifiera ses procédés afin d'assurer que les décisions concernant l'allocation de ressources bases prises à l'aide de données de performance seront enregistrées régulièrement

ONU continuera à améliorer les contrôles de qualité et les directives issues dans le domaine des ressources humaines

et notamment son système de gestion des performances ainsi que la mise en œuvre de politiques qui y sont liées

Ceci permettra à l'organisation de s'assurer que le processus d'évaluation de performance pour chaque membre du personnel sera aligné avec le mandat de l'organisation

les pratiques optimales et la stratégie organisationnelle et que ce processus répondra aux besoins et aux priorités des membres du personnel

ONU continuera à améliorer la qualité de planification

ONU a présenté à son Comité Directeur un système pour la délégation de pouvoirs basé sur la nouvelle architecture régionale

Le système de délégation de pouvoirs ainsi que l'architecture ont été approuvés

Néanmoins ONU Femme a reçu un budget bien en dessous de celui qui avait été approuvé par le Comité

Par conséquent

les bureaux de pays d'ONU n ont pas suffisamment de fonds

Les conséquences de cette situation incluent

  • entre autres

des difficultés à recruter suffisamment de personnel afin de répondre aux rôles précisés dans cadre de référence de contrôle interne

En réponse à ceci

ONU a pris des mesures afin de s'assurer que les bureaux qui n ont pas assez de personnel bénéficient du soutien et de la supervision nécessaire de la part des bureaux régionaux et du siège

Ceci inclut le transfert de transactions du niveau national au niveau régional lorsque les capacités 7

IR 13: Soutien aux plans nationaux IR 14: Adaptation des procédés IR 15: Utilisation des systèmes nationaux IR 16: Contribution aux dialogues politiques requises ne sont pas présentes

Par conséquent

le processus de délégation de pouvoirs a été mis en œuvre par étapes : une délégation complète n est autorisée que lorsqu une analyse au niveau régional et du siège confirme que les capacités requises sont présentes afin d'assumer les rôles précisés dans le cadre de référence; une délégation partielle est autorisée lorsque l'autorité peut être déléguée dans certains domaines mais pas d'autres ; et aucune délégation n est faite si les bureaux n ont pas pu mettre en place les capacités requises

ONU souhaite s'assurer que ses plans sont alignés et répondent aux priorités nationales

A cette fin

l'organisation cherchera à renforcer les liens entre son travail opérationnel et normatif à niveau national et partagera des directives plus claires à ce sujet avec les bureaux de pays

ONU révise son Manuel de Programme et d'Operations (POM) afin de renforcer et améliorer ses programmes

ONU anticipe être de plus en plus sollicité par les gouvernements afin d'appuyer la collecte de données et statistiques

L'organisation cherche activement à renforcer ses capacités techniques et opérationnelles dans ce domaine et examinera cette question de façon plus détaillée lors de la revue à miterme du Plan Stratégique

ONU apprécie la conclusion qui cite que l'organisation est considérée comme apportant des contributions de haute qualité aux dialogues et concertations politiques et que ces conseils sont partagés de façon respectueuse des sensibilités

Les prescriptions et conseils en matière de politique d'ONU a tous niveaux forment partie de son avantage relatif et reflètent la valeur ajoutée du soutien et des services livrés par l'organisation aux gouvernements et partenaires

s'appuyant sur son mandat unique qui engage l'organisation à promouvoir l'égalité des sexes

les droits de la femme et l'autonomisation de la femme

ONU continuera à jouer un rôle central dans le développement de cadres normatifs et stratégiques pour la promotion de l'egalité des sexes et de l'autonomisation de la femme à tous niveaux

ainsi que dans le contexte de l'examen de Beijing +20

la revue globale de la résolution 1325

la mise en œuvre du programme de développement pour l'apres-2105 et le processus pour le Financement du Développement

IR 17: Harmonisation des procédés IR 18: Coordination pour l'avancement de l'égalité des sexes ONU revoit ses politiques et procédés concernant les programmes inscrits dans le Manuel des Programmes et des Operations (POM) afin d'harmoniser ses directives sur les programmes avec celles d'autres agences de l'ONU et afin de les aligner avec les dernières directives concernant la programmation commune

les Instructions Permanentes (SOPs) et l'initiative Unis dans l'Action (DaO)

La coordination reste une priorité stratégique pour ONU

L'Entité a finalisé et partagé sa stratégie institutionnelle pour la mise en œuvre de son mandat de coordination du Système ONU ainsi que ses fonctions de coordination au niveau global

  • régional et national

Des Spécialistes en Planification et Coordination seront en fonction dans les six bureaux régionaux d'ici 2015

et seront chargés d'appuyer la fonction de coordination d'ONU à niveau régional et national

La Division des programmes ainsi que la Division chargée de la Coordination appuient les Bureaux de Pays ainsi que les Bureaux Régionaux

les conseillant sur les meilleures stratégies de coopération avec les Coordonnateurs résidents et les Equipe de Pays des Nations Unies afin de promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation de la femme

et notamment à travers le Plan Cadre des Nations Unies pour l'aide au Développement (UNDAF) et le Plan/Programme Unique

ONU soutient et promeut les Instructions Permanentes pour l'initiative «Unis dans l'Action» (SOPs for DaO)

ainsi que le nouveau dispositif pour le partage de couts qui assure le bon fonctionnement du Système des Coordonnateurs résidents

La coordination du système ONU est un élément clé analysé par le Groupe d'Examen par les Pairs lors de la revue des Notes Stratégiques et des Plans Annuels de Travail au niveau régional et national

Lorsque le budget d'ONU augmentera

davantage de ressources seront investies pour la mise en œuvre du mandat d'ONU sur la coordination

surtout à niveau régional et national

ONU continuera à élargir et approfondir ses partenariats avec la société civile

ONU reconnait que le secteur privé est un partenaire stratégique dans la quête pour l'autonomisation de la femme et l'égalité des sexes

Comme le dit le rapport

le travail d'ONU avec le secteur privé date de peu et l'Entité développe sa capacité

surtout à niveau des bureaux pays

  • à solliciter

construire et encourager ce type de partenariat

L'objectif est double: de permettre à ONU de collecter des fonds

mais aussi d'influencer les pratiques d'entreprise des organismes avec lesquels ONU entrera en relation

Outre les partenariats déjà existants

l'organisation vise près de 30 partenaires (secteur privé et fondations) avec lesquels ONU cherche à établir des possibilités de financement

10

IR 19: Évaluation des résultats stratégie individuelle a été établie pour chaque organisme ciblé

Les revenus de la part du secteur privé augmentent régulièrement

et un bon nombre de compagnies

(presque 800 en tout) ont adopté les Principes d'Autonomisation des (WEPs)

En 2014

la Directrice d'ONU à lancé le Conseil Consultatif de Leaders dans le Secteur Prive

composé de 10 PDGs de sociétés globales

En unissant leur expertise

leur portée et leurs ressources afin de maximiser les résultats

les membres du conseil consultatif se sont engagés à accélérer le progrès social et économique pour les femmes et les filles sur le plan global

Le Conseil représente aussi une occasion importante pour la collecte de fonds

ONU reconnait que l'autonomie structurelle du Bureau Independent d'Evaluation (IEO) est suffisante mais pourrait être améliorée

En 2016

l'IEO va diriger la revue en interne de la Stratégie sur l'Evaluation

en prenant en compte les conclusions du MOPAN et d'autres évaluations externes

La revue en interne examinera les questions liées à l'autonomie qui sont détaillées dans le MOPAN et d'autres évaluations externes

Afin de mener analyse approfondie

l'IEO cherchera à travailler avec plusieurs partis lors de cette analyse

dont certains membres du Comité Directeur

de l'équipe dirigeante et du personnel d'ONU

En 2015

afin d'améliorer les capacités d'évaluation au niveau des bureaux de pays

en partenariat avec le Bureau des Ressources Humaines et le Centre de Formation

lancera un programme de professionnalisation qui inclura: le Guide d'ONU sur l'Evaluation

un cours de formation en ligne basé sur ce guide ainsi qu un programme d'accompagnement qui permettra un apprentissage pratique de ce contenu

Toute personne qui entreprend cette formation deviendra un/une Chargé d'Evaluation sensible à l'égalité des sexes

  • il est espéré

motivera les taux de participation

L'IEO continuera aussi à appuyer la mise en œuvre de systèmes de contrôle de qualité

dont le système mondial de contrôle des évaluations (GEOS) ainsi que le système global de contrôle et d'analyse des rapports d'évaluation (GERAAS)

En même temps

l'IEO consolide des normes d'évaluation afin de clarifier les rôles et responsabilités pour le personnel et les cadres qui s'engagent dans ce processus

Ces initiatives se rajouteront aux formations en face à face qui sont en cours

et autres efforts de développement des capacités et permettront d'améliorer la qualité des évaluations décentralisées afin de produire des données crédibles qui faciliteront les processus de prise de décision et d'apprentissage

L'IEO s'est aussi engagé à développer son fichier d'experts en genre et évaluation

afin de faciliter l'identification de consultants en évaluation

professionnels et hautement qualifiés

L'IEO se consacre à assurer la crédibilité des évaluations institutionnelles et décentralisées

L'IEO continuera à dialoguer avec différents partis afin d'assurer la pertinence et l'utilité des évaluations et de 10

11

IR 20: Présentation des données sur la performance promouvoir leur utilisation dans les processus de prise de décision et d'apprentissage

L'IEO continuera aussi à assurer la mise en œuvre de méthodologies innovatrices d'évaluation sensibles au l'égalité entre les sexes et partagera ces connaissances en interne et en externe

ONU a rassemblé toutes les lignes de base pour les indicateurs du Plan Stratégique Ces données seront présentées au Comité Directeur et seront rendues publiques en Dans le cadre de ses efforts pour améliorer la gestion des résultats et des performances

et afin de mieux mesurer l'impact de son travail sur le développement des capacités

l'organisation a aussi entrepris de développer des directives sur la formulation d'indicateurs

IR 21: Diffusion de l'expérience acquise Comme cela a été noté dans le rapport

ONU a rédigé une version préliminaire de sa Stratégie de Gestion des Connaissances

  • qui sera finalisée

approuvée et mise en œuvre en II

Preuves liées à la pertinence du travail d'ONU et aux résultats en termes de développement IR A: Preuves liées à la pertinence du travail d'ONU ONU continuera à améliorer l'assurance qualité et les directives partagés avec ses programmes a niveau national afin de s'assurer que les résultats obtenus sont en rapport avec le mandat de l'organisation

alignés avec les priorités et tendances globales et répondent aux besoins et priorités des bénéficiaires

IR B: Preuve de progression en direction de résultats institutionnels A travers les révisions du POM

  • de meilleures directives

accompagnées par une règlementation plus stricte

assureront que les difficultés liées à la collecte de données de base et à l'articulation d'une théorie du changement seront adressées

La mise en œuvre de la stratégie institutionnelle en évaluation dans les années à venir

permettra de créer une base de connaissances qui démontrera l'efficacité de l'organisation

Le développement et le déploiement d'un nouveau système de gestion des résultats vont aussi donner aux bureaux de pays un mécanisme qui permettra la collecte et l'agrégation de données et de preuves liées aux résultats

IR C: Preuve de progression en direction de résultats a niveau national Le développement et déploiement d'un nouveau système de gestion des résultats vont aussi donner aux bureaux de pays un mécanisme qui permettra la collecte et l'agrégation de données et de preuves liées aux résultats

De plus

le déploiement de Spécialistes en Coordination et Planification dans tous les bureaux régionaux

permettra un meilleur accompagnement et soutien et conduira à une meilleure capacité de mobiliser des preuves de l'efficacité d'ONU et de ses contributions à un changement au niveau des résultats

IR D: Preuve de la ONU va continuer d'assurer que son travail est aligné avec les priorités nationales et anticipe 11

12

contribution d'ONU aux priorités nationales (dont les Objectifs du millénaire pour le développement) qu au cours de la mise en œuvre du Plan Stratégique

il y aura un ensemble de preuves évaluatives qui permettront de mesurer ses capacités dans ce domaine


We use coockies Savoir plus Close