PDF Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation -la mise en œuvre du projet - Agence Micro Projets







PDF Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation -la mise en œuvre du projet - Agence Micro Projets
Chose PDF link
PDF :1 PDF :2 PDF :3 PDF :4 PDF :5 PDF :6



source https://genie-bio.ac-versailles.fr/IMG/pdf/demarche-projet-caen.pdf

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Rapporteur : M. Jean-Claude ROY, Vice-Président AVIS Bureau Validation du Vice-Président Les étapes de la mise en place d'un projet, LA DEMARCHE

LA DEMARCHE DE PROJET

5 déc 2013 dans le but d'atteindre un objectif conforme à des exigences conduite du projet, c'est à dire sa mise en œuvre et son suivi Le pilotage
PDF

processus d'elaboration et de mise en oeuvre d'un projet - ADACL

La programmation d'actions d'accompagnement* Réhabilitation ou renforcement d'équipements publics existants (dont espaces publics),
PDF

Méthodologie Concevoir et mettre en œuvre un projet professionnel

Concevoir et mettre en œuvre un projet professionnel Le projet professionnel destinez à travailler S'il est bien mené, il peut être présenté lors d'un entretien
PDF

élaborer un projet d'action - clae

L'élaboration d'un projet est avant tout une phase de maturation au cours de les ressources nécessaires à la mise en œuvre ainsi que la manière dont il 
PDF

PROJET D'ÉLABORATION ET DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN D

8 avr 2014 Pays et titre du projet République du Niger Élaboration et mise en œuvre du Plan d'action national de gestion intégrée des ressources en 
PDF

la mise en œuvre du projet - Agence Micro Projets

Vérifier que les activités annoncées ont été mises en place et que l'argent investit Encourager et favoriser votre analyse du projet et de sa réalisation, afin d'en 
PDF









ATTENDU QU un avis de motion a été dûment donné par le conseiller David Deshaies lors de la séance du 6 juillet 2015;

Procès verbal du 15 janvier 2018 - Municipalité de St-Cléophas

ATTENDU QUE les formalités prévues à la Loi sur l'éthique et la déontologie en matière municipale ont été respectées; ATTENDU QU' avis de motion a été  5 1 Avis de motion et dispense de lecture – Règlement 382 6 – Plans d' intégration ATTENDU QU'avis de

EXTRAIT DE RÉSOLUTION Extrait de résolution d'une séance

ATTENDU QUE les formalités prévues à la Loi sur l'éthique et la déontologie en matière municipale ont été respectées; ATTENDU QU' avis de motion a été 
PDF

IL EST RÉSOLU À L'UNANIMITÉ, tel que proposé - Otterburn Park

5 1 Avis de motion et dispense de lecture – Règlement 382 6 – Plans d' intégration ATTENDU QU'avis de motion a été donné lors de la séance ordinaire du
PDF

Règlement municipal vtt-201-2017- amendé - Municipalités du

la croix; ATTENDU QU' un avis de motion du présent règlement a dûment été donné par André Daraîche lors de la séance de ce conseil, tenue le 16 mars 2018
PDF

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT - Beyond Pesticides

ATTENDU QU'un avis de motion du présent règlement a dûment été donné lors de la séance de ce Conseil, le 20 avril 2004; ATTENDU QUE le Conseil entend  
PDF

règlement numéro 293-18 modifiant le règlement numéro 254-16

17 oct 2018 ATTENDU que la Loi sur l'éthique et la déontologie en matière municipale, ATTENDU qu'un avis de motion a été donné et qu'un projet de 
PDF

province de québec - Municipalité de St-Jacques

ATTENDU QUE le conseil désire adopter un règlement relatif au traitement des élus municipaux ; ATTENDU QU' avis de motion a été donné à la séance du 
PDF

Déroulement des séances du conseil municipal

Attendu que le conseil municipal adoptait à sa séance du 6 octobre 2014 le Attendu qu'un avis de motion du présent règlement a été dûment donné à une 
PDF

Procès-verbal de la séance ordinaire du - Municipalité d'Issoudun

7 août 2017 Avis de motion et présentation du projet de règlement 2017 05 ATTENDU QU' en absence de la directrice générale, le bureau doit être 
PDF

Procès verbal du 15 janvier 2018 - Municipalité de St-Cléophas

15 janv 2018 Avis de motion – Règlement 218 concernant le code d'éthique et de déontologie pour les élus Proposé par Normand St Laurent et résolu que l'ordre du jour soit adopté tel que lu mais en ATTENDU que le conseil doit 
PDF


3.4 TRANSPORTS UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE

évaluer le potentiel d'implantation d'un système de transport collectif

3 Problématique du transport de personnes en milieu rural 4 Les impacts de cette logique des marchés sur les communautés rurales sont considérables  Au service Mobilités et Transports de l'Ademe et en particulier à Matthieu Chassignet 3 7

Le transport en milieu rural : un impératif - Solidarité rurale du Québec

3 Problématique du transport de personnes en milieu rural 4 Les impacts de cette logique des marchés sur les communautés rurales sont considérables 
PDF

Les solutions de mobilité soutenable en milieu rural et périurbain

Au service Mobilités et Transports de l'Ademe et en particulier à Matthieu Chassignet 3 7 11 4 8 12 14 5 9 13 15 4 mobilité en milieu rural et périurbain 
PDF

Quelles mobilités en milieu rural à faible densité? - HAL-SHS

22 janv 2014 3 Des services de transport en adéquation avec les besoins 4 Identification des territoires « totalement dépendants de la voiture » et des 
PDF

Mobilité et transports dans les territoires ruraux - Ministère de l

transports collectifs sur la desserte des territoires ruraux, les formes de RECOMMANDATION N°3 Renforcer la déspécialisation des services de transports RECOMMANDATION N°4 Améliorer l'efficacité des transports à la demande en
PDF

Le plan de mobilité rurale - Centres-bourgs

(Cerema territoires et ville), Nicolas Merle (Cerema territoires et ville) et Julien Philipot des transports] est complétée par un article L 1213 3 43 ainsi rédigé
PDF

évaluer le potentiel d'implantation d'un système de transport collectif

3 SYSTÈMES DE TRANSPORT COLLECTIF EN MILIEU RURAL ET PÉRIURBAIN QUÉBÉCOIS réparties sur un territoire d'une superficie de 4 659 km 2
PDF


Projet de mise en oeuvre d'un réseau de Transports en Commun en Site Propre d'agglomération Décision de réalisation Rapporteur : M

Jean-Claude ROY

Vice-Président AVIS Bureau Validation du Vice-Président Séance du 1/12/05 Favorable Le 16/11/05 I

Le contexte : un réseau de transport urbain pénalisé par l'augmentation du trafic automobile Les Plans de Déplacements Urbains (PDU) approuvés par la CAGB le 8 juin 2001 doivent répondre à l'ensemble des objectifs prévus par les dispositions des articles 28 et suivants de la loi d'orientation des transports intérieurs (LOTI

  • 30 décembre 1982) dans leur rédaction issue
  • d'une part

de la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (loi SRU du 13 décembre 2000) et

  • d'autre part

de la loi pour l'égalité des droits et des chances

la participation et la citoyenneté des personnes handicapées (loi du 11 février 2005)

Dans le cadre des orientations définies dans les PDU de 2001

complétées par le schéma directeur de l'agglomération bisontine (SDAB)

la CAGB a réalisé sur la période une étude d'opportunité / faisabilité pour la réalisation d'un réseau de transport en commun en site propre (TCSP)

En effet

même si le réseau GINKO donne d'excellents résultats (équivalents à ceux d'agglomérations de plus grande taille telles que Brest

Le Havre )

il est observé une diminution de la vitesse commerciale directement liée à l'augmentation du trafic automobile : les bus demeurent confinés dans les encombrements de la circulation générale

Afin de répondre aux enjeux des PDU en proposant un réseau de transport public plus performant (fréquence

  • rapidité
  • confort
  • accessibilité

) et restreindre ainsi l'usage de la voiture particulière dans l'agglomération

la solution la plus pertinente à ce problème croissant consiste à isoler les transports en commun de la circulation des véhicules privés en les faisant rouler sur des voies prioritaires appelés sites propres (TCSP)

Les objectifs : combiner développement du transport public et développement de l'agglomération par la création d'un réseau TCSP La mise en place d'un réseau TCSP sur l'agglomération bisontine répond à plusieurs objectifs :

  • - Renforcer l'usage des transports collectifs : créer un lien social fort et préserver l'environnement desservir le plus grand nombre d'habitants de l'agglomération augmenter la vitesse des transports collectifs au bénéfice des usagers améliorer le confort des transports collectifs assurer l'accessibilité des transports collectifs aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR) accroître la part de marché des transports collectifs pour réduire les nuisances liées à la voiture particulière

  • - Renforcer l'usage des autres modes alternatifs à la voiture particulière : créer une chaîne de déplacement «vertueuse» faciliter l'intermodalité : permettre l'utilisation facile par l'usager de plusieurs modes de transports lors de ses déplacements partager l'espace public entre les différents modes de transport en permettant à chaque mode d'exister et de cohabiter dans la ville maîtriser le trafic automobile par l'offre d'une alternative efficace à la voiture particulière
  • - Favoriser un développement harmonieux relier le maximum d'espaces à vivre : espaces résidentiels
  • zones d'emplois
  • sites de loisirs

irriguer le centre ville de Besançon tout en limitant les nuisances de la circulation automobile équilibrer l'urbanisation en contribuant à l'émergence de nouveaux quartiers soucieux d'une qualité de vie améliorée

Si l'implantation d'une infrastructure de TCSP trouve plus particulièrement sa pertinence sur le périmètre urbain de la ville de Besançon

le plus contraint (voies étroites

  • fortes densités urbaines

nombreux générateurs de déplacements

convergence des trafics automobiles)

l'objectif du TCSP est bien d'améliorer globalement GINKO et de bénéficier à tous les usagers de l'agglomération

Les principes du réseau TCSP Les résultats de l'étude d'opportunité/faisabilité d'un réseau TCSP d'agglomération

validée par délibération le 8 juillet 2005

a abouti à la définition d'une armature TCSP se plaçant fortement dans un cadre d'intermodalité et de maillage

En effet si une ligne Ouest Est empruntée par un matériel à forte capacité (type trolley-bus) constitue l'épine dorsale du réseau

une offre bus et ferroviaire vient la compléter

le tout formant un réseau TCSP permettant de desservir environ habitants

Définition du réseau TCSP à l'horizon 10 à 12 ans Le projet global à long terme

dont la réalisation serait étalée sur une période de 10 à 12 ans

  • serait donc constitué : a

De deux lignes en site propre intégral routier pour un total estimé à 18 Km (nota : ces deux lignes font respectivement environ 11 et 7 Km

mais du fait d'un tronçon commun en centreville

l'itinéraire est constitué de 15 Km de voirie TCSP)

avec un nouveau matériel à forte capacité

reliant l'ouest bisontin (Planoise Hauts-du-Chazal) à l'est bisontin (Palente- Chalezeule)

via le centre-ville et desservant la Gare Viotte ; b

D'une offre d'itinéraires en sites propre bus

sur une longueur totale estimée à 14 Km

se déclinant sur les axes TEMIS-Campus-Vauban

Vaites-Orchamps et boulevards nord

ce dernier étant intégralement lié à la mise en œuvre d'une liaison de transit nord Est ; c

D'une liaison ferroviaire Nord (Viotte-Auxon)

desservant potentiellement de nouvelle haltes ferroviaires : ce volet ferroviaire est étroitement lié aux réflexions en cours sur le système TGV dans le cadre de la réalisation de la LGV Rhin-Rhône

Une première phase de réalisation à moyen terme (5 à 7 ans) s'appuierait sur la réalisation d'une première ligne en site propre intégral d'environ 11 Km (équipée potentiellement de matériel type trolleybus)

sur l'axe Hauts-du-Chazal-Centre Ville-Gare Viotte

  • et d'environ 7
  • 5 kilomètres de sites propres bus (Centre Ville-Palente

TEMIS-Campus-Vauban) et du doublement d'une partie de la voie ferrée nord en fonction de l'avancement du projet TGV Rhin-Rhône

Le réseau de TCSP à l'horizon 10 à 12 ans Aménagements d'un site propre intégral Les opportunités desservies par le réseau TCSP : estimation de la clientèle Les estimations présentées par cette étude font apparaître que à voyageurs/jour utiliseraient le réseau TCSP

soit un gain de clientèle globale sur le réseau Ginko de 20 à 30 %

Les seules lignes de TCSP en site propre intégral entre les Hauts-du-Chazal et Chalezeule devraient transporter à terme environ voyageurs/jour

soit l'équivalent de 47 % du nombre de voyageurs transportés actuellement sur l'ensemble du réseau GINKO ( voyageurs/jour)

Le site propre intégral Les sites propres bus La liaison ferroviaire nord habitants desservis* étudiants/scol

Desservis* *zone d'influence à 300 m

  • 40 à voyageurs/jour/2 lignes Charge par véhicule: 80 à 100 voyageurs à l'heure de pointe habitants desservis* étudiants/scol

desservis* 10 à voyageurs concernés par jour *zone d'influence à 200 m habitants desservis* * zone d'influence à 1 kilomètre des haltes ferroviaires Estimation des coûts de réalisation du réseau TCSP (horizon ans) Le coût global de réalisation du TCSP est estimé entre 120 et 155 M HT d'investissement et se décompose comme suit : Le site propre intégral Les sites propre bus La liaison ferroviaire nord 34 trolleybus de 18 mètres 32 stations équipées extension du SAE au TCSP reprise des voiries dépôt spécifique pas de déviation des réseaux reprise des voiries pas de véhicules spécifiques pas de déviation des réseaux 30 à 40 M H

  • * * : comprend la première phase du TCSP à l'Est doublement partiel de la voie non compris matériel roulant non compris nouvelles haltes 10 à 15 M H
  • 80 à 100 M H

Estimation du coût total : 120 à 155 M

Planning prévisionnel de l'opération globale Année Etudes préliminaires Insertion plateforme Matériel roulant Projet Concours AMO Concours MOE Avant projet Projet Procédures administratives Dossier de prise en considération Concertation Enquête publique Matériel roulant Consultation Fabrication Travaux en ligne Infrastructures Equipements DUP Mise en service phase 1 Mise en service phase 2 En fonction de ce planning

les travaux pour la réalisation du réseau TCSP pourraient donc démarrer dans un délai maximum de 5 ans

A l'unanimité

  • le Conseil de Communauté

sur la base des études existantes

  • - décide du principe de la réalisation d'une infrastructure de transport collectif en site propre en mode routier et ferroviaire devant transporter à terme
  • de manière estimative
  • à voyageurs/jour
  • - prend acte que la réalisation de cette infrastructure devrait représenter un engagement financier
  • pour la CAGB

de l'ordre de 120 à 155 millions d'euros hors taxe valeur 2005 (Montant que les études à venir auront vocation à préciser)

  • - prend acte que les travaux de réalisation de cette infrastructure démarreraient dans un délai maximum de cinq ans à compter de la date de la délibération

Cette décision permettrait alors de déplafonner le versement transport (VT)

Si les travaux n étaient pas réalisés dans les 5 ans

le taux de VT serait alors ramené 1

taux en vigueur au 31 décembre autorise Monsieur le Président à signer tous les actes et documents inhérents à l'exécution de la présente délibération

Pour extrait conforme

Le Président Rapport adopté à l'unanimité : Pour : 111 Contre : 0 Abstention : 0


We use coockies Savoir plus Close