PDF Marie-Christine ROGER -LEGAL PROBATE NOTICE - New Hampshire Courts







PDF Marie-Christine ROGER -LEGAL PROBATE NOTICE - New Hampshire Courts
Chose PDF link
PDF :1 PDF :2 PDF :3 PDF :4 PDF :5 PDF :6 PDF :7 PDF :8



source https://vhocc.org/wp-content/uploads/Dec-1-2018-Mar-31-2019.pdf

Réglementation thermique des bâtiments anciens : État actuel et perspectives Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation technique de la Construction Direction

Marie Goin - vhoccorg

vhocc wp content uploads Dec 1 2018 Mar 31 2019 pdf Marie Beam Steven & Gretchen Becker Bonnie McInnes Thomas & Ida Eric & Christine Brown Russ & Linda Mellon Ken & Pat Morgan James & Barbara Cammack Jeff & Terry Ann Stephen & Juanita Chamberlain Dr Roger & Maura Ming & Ann Chang Oakes Dave & Mary Clawson Vince & Jackie Pavlak Mel Perricone & Peterson Jim & Cherie Pickett John & Margo Pruss Dale
PDF

October 6/7, 2018 Bob Mayshock Gene Otterbein Nancy Ulrich

uploads weconnect mce 8 30 Steve Mercurio Carin Mercurio Amber Pierce David Chuprinski Roger Gilliland Leah Shaffer Roman Pierce Breanna Bobak 11 00 Marie Gaydon Christine Lippert Mike Paisley Craig Miller Jessica Parkyn Ava Swisher Rebecca Lippert Molly Foresman
PDF

“Avocats-Defenseur, before the courts, and “Notaries,”

fj usembassy gov wp content uploads sites 180 Marie Christine Roger Marie Laure Fauche 30 Boulevard Vauban BP 2826 Noumea, New Caledonia Telephone (687) 28 55 23 Fax (687) 27 49 94 Languages French, English
PDF

University Standing & Faculty Committees 2018-19

georgefox edu resources for employees University Standing & Faculty Committees 2018 19 Marie Christine Goodworth Rae Casey Roger Nam Registrar Jennifer Macnab
PDF

119 inscrits le dimanche - scrabblebretagnefileswordpresscom

scrabblebretagne files wordpress 2019 02 119 13 PEDRONO Roger V 3B S19 14 BELLET Anne Marie V 3B S20 15 JOLLY Marcel V 3B S06 16 GONNET Marie Claire D 3B S07 17 LE COZ Marie D 3B S02 18 DUBO Annie V 4A S24 19 ALLAIN Nicole S 4A S27 20 HASCOET Alain V 4A S24 21 BERNARD Thierry S 4A S06 22 LE PENNEC Nanou S 4A S07 23 CHYCKI Marie Christine V 4A S27 24 GAUCHARD Stéphane S 4A S31
PDF

Obituary Database for 1985 to 2005 complied at the Lebanon

thorntownpl wp content uploads 2014 03 Lebanon plied at the Lebanon Library by the staff and volunteers in the Heritage Room Allen Anna Marie 04 SEP 1996
PDF

IN THE UNITED STATES BANKRUPTCY COURT FOR THE DISTRICT OF

republicreport wp content uploads 2015 in the united states bankruptcy court for the district of delaware in re § § chapter 11 corinthian aamber marie hart address redacted aaron abramowicz
PDF

LEGAL PROBATE NOTICE - New Hampshire Courts


PDF









PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DES LAURENTIDES MUNICIPALITÉ DE SAINT-FAUSTIN-LAC-CARRÉ

CANADA C O U R S U P É R I E U R E PROVINCE DE QUÉBEC

st jean iledorleans stock fra regl taxation 2019 pdf province de quÉbec municipalitÉ saint jean de l’Île d’orlÉans m r c de l’Île d’orlÉans avis de motion 3 décembre 2018 projet du rÈglement 3 décembre 2018 adoption du rÈglement 7 janvier 2019 affichage & entrÉe en

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ SAINT-JEAN-DE-L’ÎLE-D’ORLÉANS

st jean iledorleans stock fra regl taxation 2019 pdf province de quÉbec municipalitÉ saint jean de l’Île d’orlÉans m r c de l’Île d’orlÉans avis de motion 3 décembre 2018 projet du rÈglement 3 décembre 2018 adoption du rÈglement 7 janvier 2019 affichage & entrÉe en vigueur 9 janvier 2019 rÈglement numÉro 2019 362
PDF

PROVINCE DE QUÉBEC - wentworthca

wentworth ca database Image usager 2 avis January 14th, 2019 at 7 00 p m , at the Wentworth Community Centre, 86 Louisa Road, Wentworth, a By Law to establish the remuneration for Council Members for 2019 Fiscal Year and following years; THAT the Act Respecting the Remuneration of Elected Municipal Officers (L R Q cg, T 11 001) authorizes the Municipal Council to adopt this
PDF

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-JEAN-DE L’ÎLE D

st jean iledorleans stock fra pv 2019 02 04 pdf PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT JEAN DE L’ÎLE D’ORLÉANS M R C ÎLE D’ORLÉANS ASSEMBLÉE ORDINAIRE, 4 FÉVRIER 2019 À la séance ordinaire du Conseil municipal de Saint Jean de l’Île d’Orléans, tenue le 4 février 2019 à 20 h au centre administratif, 8,
PDF

CANADA COUR SUPÉRIEURE PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MÉGANTIC

home kpmg content dam kpmg ca pdf creditorlinks ayant une place d'affaires au 600, boul de Maisonneuve Ouest, bureau 1500, dans les ville et district de Montréal, province de Québec, H3A 0A3, déclare sous serment ce qui suit 1 Je suis le représentant du Syndic Requérant; 2 Tous les faits allégués à la Requête en prorogation du délai de présentation d'une
PDF

PROVINCE DE QUÉBEC - sainteannedelaperadenet

sainteannedelaperade fichiers pdf documents 2010 ATTENDU que la municipalité de Sainte Anne de la Pérade a adopté le règlement numéro 98 164 concernant la sécurité, la paix et l’ordre dans les endroits publics, le 4 mai 1998; ATTENDU que les membres du comité de sécurité publique de la MRC des Chenaux
PDF

PROVINCE DE QUÉBEC - Info-RTU

applicatif ville montreal qc ca som en pdf avis pdf av PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MONTRÉAL BOROUGH OF PIERREFONDS ROXBORO BY LAW CA29 0086 BY LAW CONCERNING THE TAX ON SERVICES FOR THE FISCAL YEAR 2016 At a regular council sitting of the Borough of Pierrefonds Roxboro held in the council room situated at 13665, boulevard de Pierrefonds, in said borough, on December 7, 2015 at 7 p m
PDF

CANADA C O U R S U P É R I E U R E PROVINCE DE QUÉBEC


PDF


MARDI 25 JUIN 2013. Présentation. Présentation

PROCES VERBAL Conseil d'école du mardi 25 juin 2013 18h00

PDF Présentation Mardi 25 juin 2013 Mercredi 26 juin 2013 FIATA fiata fileadmin light author Universite TLF 2013 pdf PDF Mardi 25 juin 2013 Procès verbal de la séance extraordinaire du villesaintpascal

Présentation Mardi 25 juin 2013 Mercredi 26 juin 2013 - FIATA

[PDF] Présentation Mardi 25 juin 2013 Mercredi 26 juin 2013 FIATA fiata fileadmin light author Universite TLF 2013 pdf
PDF

Mardi 25 juin 2013 Procès-verbal de la séance extraordinaire du

[PDF] Mardi 25 juin 2013 Procès verbal de la séance extraordinaire du villesaintpascal wp content proces verbal 25 juin 2013 pdf
PDF

mardi 25 juin 2013 - SNUipp 61

[PDF] mardi 25 juin 2013 SNUipp 6161 snuipp IMG pdf stage livre blanc 2013 pdf
PDF

1/6 Compte – rendu du conseil d'école Mardi 25 juin 2013, 17 h 30

[PDF] 1 6 Compte – rendu du conseil d'école Mardi 25 juin 2013, 17 h 30mairie trelou sur marne e monsite compte rendu du conseil d ecole du 25062013 pdf
PDF

réunion du mardi 25 juin 2013 Séance plénière de la Commission

[PDF] réunion du mardi 25 juin 2013 Séance plénière de la Commission nappes roussillon IMG pdf 2013 06 25 cr cle pdf
PDF

Mardi 25 juin 2013 Assemblée générale - Business & Decision

[PDF] Mardi 25 juin 2013 Assemblée générale Business & Decision group businessdecision cms viewFile php? Presentation 25 juin 2013
PDF

Séance du Mardi 25 juin 2013 - Varanges

[PDF] Séance du Mardi 25 juin 2013 Varanges mairie varanges21 seance du mardii 25 juin 2013 pdf
PDF

Groupe de travail Acoustique Séance n°4

[PDF] Groupe de travail Acoustique Séance n°4 paca developpement durable gouv Diaporama du 25 juin 2013 Acoustique cle1c4ff9 pdf
PDF

MARDI 25 Juin 2013

[PDF] MARDI 25 Juin 2013 imsec swiss ch securite IMSEC DEMO JUIN 2013 pdf
PDF

PROCES VERBAL Conseil d'école du mardi 25 juin 2013 18h00

Conseil d'école du mardi 25 juin 2013 Le contrat de Leïla se termine fin juin Présentation de la refondation de l'école par l'élu aux affaires scolaires Mons
PDF


Réglementation thermique des bâtiments anciens : État actuel et perspectives Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation technique de la Construction Direction Générale de l'Aménagement

du Logement et de la Nature Direction de l'Habitat

de l'Urbanisme et des Paysages

La Directive 2002/91/CE Objectifs : Promouvoir l'amélioration de la performance énergétique des bâtiments dans la Communauté en tenant compte des conditions climatiques

  • des spécificités locales

de l'utilisation à laquelle est destiné le bâtiment et de son âge Distinction possible entre bâtiments neufs et existants Mise en place de dispositions législatives

réglementaires et administratives nécessaires pour se conformer à la directive pour les États membres 2

Transposition Française de l'Article 6 Article 6 de la DPEB : Bâtiments existants Lorsque

pour les Bâtiments de plus de 1000 m

des travaux importants de rénovation énergétiques sont engagés alors la performance énergétique globale après travaux doit répondre à des exigences minimales

Réglementation Française Bâtiments existants Dispositif RT «globale» En + de la directive : RT «par élément» Textes réglementaires Décret du 19/03/07 Arrêté du 13/06/08 Décret du 19/03/07 Arrêté du 3/05/07 Date d'application 24 septembre er novembre

Détails de la réglementation Surface hors oeuvre nette (SHON) > 1000 m SHON < 1000 m Coût des travaux de rénovation thermique > 25% du coût de la construction* Coût des travaux de rénovation thermique < 25% du coût de la construction* Après 1948 Avant 1948 RT «globale» Depuis le 24 septembre 2008 Réglementation thermique «élément par élément» Depuis le 1 er novembre

1000 m SHON < 1000 m Coût des"> 25% du coût de la construction* Coût des travaux de">

Principes des réglementations RT Globale Exigence de Performance : Cep 2

  • ">

Exceptions à la directive 2002/91/CE Article 4 de la DPEB : Les États membres peuvent décider de ne pas fixer ou de ne pas appliquer les exigences en matière de performance énergétique pour certaines catégories de bâtiments Les bâtiments et monuments officiellement protégés en raison de leur valeur architecturale ou historique spécifique Les bâtiments servant de lieux de culte Les constructions provisoires (durée < 2 ans)

  • sites industriels
  • ateliers

bâtiments agricoles non résidentiels consommant une très faible quantité d'énergie Les bâtiments résidentiels destinés à n être utilisés que 4 mois au plus dans l'année Les bâtiments indépendants de moins de 50 m 6

Exceptions à la RT Existant (1/3) Extrait du Décret du 19 mars 2007 : Les dispositions [ ] s'appliquent aux bâtiments [ ] l'exception des catégories suivantes de bâtiments : Les bâtiments dans lesquels il n est pas utilisé d'énergie pour réguler la température intérieure Les constructions provisoires (durée < 2 ans) Les bâtiments à usage agricole

artisanal ou industriel qui ne demandent qu une faible quantité d'énergie pour le chauffage

la production d'eau chaude sanitaire ou le refroidissement Les bâtiments servant de lieux de culte Les monuments historiques classés ou inscrits à l'inventaire en application du code du patrimoine lorsque les dispositions réglementaires auraient pour effet de modifier leur caractère ou leur apparence de manière inacceptable

Exceptions à la RT Existant (2/3) Sont donc exclus de la réglementation : Les bâtiments en secteurs sauvegardés Les bâtiments situés en zones de protection du patrimoine architectural

urbain et paysager (ZPPAUP) Les bâtiments aux abords des monuments historiques Les bâtiments en sites inscrits et classés Les bâtiments en sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité de l'unesco ou tout autre préservation édictées par les collectivités territoriales Les immeubles bénéficiant du label patrimoine du XX ème siècle Les immeubles désignés par l'alinéa 7 de l'article L123-1 du code de l'urbanisme 8

Exceptions à la RT Existant (3/3) RT Globale (Arrêté du 13 juin 2008) : Les bâtiments dont la date d'achèvement de construction est antérieure au 1er janvier 1948 ne sont pas visés par cette RT Mais ils sont visés par la RT éléments par éléments RT Élément par Élément (Arrêté du 03 mai 2007) : Article 2 : Les exigences sur l'isolation ne s'appliquent pas aux parois composées de matériaux «anciens» Article 6 : les travaux d'isolation thermique ne doivent pas entraîner de modification de l'aspect extérieur si le bâtiment est situé dans un secteur sauvegardé Article 15 : les exigences sur les fenêtres peuvent ne pas être respectées dans les secteurs sauvegardés 9

10

Perspectives d'évolution (1/2) La réglementation française a volontairement introduit un «principe de précaution» pour la rénovation des bâtiments anciens

Ce principe a été instauré afin de pallier la méconnaissance du bâti ancien et de son comportement thermique

et surtout afin d'éviter de baser la modélisation des bâtiments anciens sur la connaissance des matériaux industriels d'après-guerre Dans le même temps

le Grenelle de l'Environnement

  • initié en 2007

fixe un objectif de diminution de 38% des consommations d'énergie du parc de bâtiments existants à l'horizon A cet effet il est prévu d'encourager les rénovations de logements existants

afin d'atteindre rénovations par an à compter de

11

Perspectives d'évolution (2/2) Cet impératif de progrès conduit à réfléchir à la prise en compte éclairée de tous les bâtiments y compris les bâtiments anciens

A cet égard

il a été entrepris de réaliser des études afin de mieux appréhender le bâti ancien

pour que les acteurs puissent optimiser leurs choix de travaux : Modéliser la déperdition et l'inertie des murs Traduire le comportement dynamique des parois anciennes dans les méthodes de calcul Étudier les propriétés hygrothermiques des matériaux «anciens» et leurs compatibilités avec certains isolants Envisager les possibilités d'intégration des énergies renouvelables dans les bâtis anciens 11

12

Le projet BATAN Les objectifs de ce projet lancé en 2008 sont : Étudier les phénomènes physiques qui caractérisent la thermique du bâti ancien Approche typologique du bâti ancien (avec l'aide de l'association Maisons Paysannes de France) Campagne d'instrumentation in situ approfondie Poser les premières bases d'un futur modèle de calcul Identifier les réels enjeux en terme de réhabilitation énergétique du bâti ancien 12

13

Le projet BATAN Panel 13

14

Le projet HYGROBA Ce projet

  • tout récemment lancé

a pour objectifs : Améliorer la connaissance hydrique et thermique des parois anciennes par des mesures sur échantillons réels Rassembler les connaissances existantes sur les isolants naturels et manufacturés

au niveau des transferts hydriques Étudier la compatibilité des solutions d'isolation existantes avec chaque type de paroi ancienne testée 14

15

Le projet ATHEBA Le projet ATHEBA a pour objectif de créer des «fiches» à l'attention du grand public et des professionnels du bâtiment pour : Les informer sur l'appareil réglementaire français dans le cadre des travaux de rénovation Les informer sur le comportement hygrothermique des bâtiments anciens Les sensibiliser sur les précautions à prendre lors de travaux de rénovation dans l'ancien et les méthodes à appliquer 15

16

Le projet ATHEBA : exemple de fiche 16

17

Le projet EnR- ABF Ce projet propose : De réunir des ABF et des énergéticiens pour trouver des solutions techniques susceptibles d'engendrer un maximum d'économies d'énergie tout en respectant le patrimoine De proposer à des industriels des pistes de développement de produits spécifiques pour les bâtiments existants qui répondraient aux critères définis De diffuser les solutions retenues à l'attention des professionnels De réaliser un site internet à l'attention des particuliers et des artisans qui décrirait les enjeux patrimoniaux et proposerait des descriptifs de solutions visant à réaliser des économies d'énergie à mettre en place respectant ces enjeux 17

18

La loi Grenelle II 18

19

Focus sur les copropriétés Faisant écho aux objectifs ambitieux fixés par la loi Grenelle I

la loi Grenelle II introduit de nouveaux dispositifs réglementaires à destination des copropriétés

Ces dispositifs ont pour objectifs d'impliquer les copropriétaires dans la démarche de rénovation de leur bien et pour cela de leur fournir les éléments indispensables à de telles prises de décision

Deux articles de la loi Grenelle II s'articulent pour répondre à ces objectifs : L'article 1 impose la réalisation d'un diagnostic de performance énergétique ou d'un audit énergétique selon les cas pour les bâtiments équipés d'une installation collective de chauffage ou de refroidissement L'article 7 oblige les syndics

suite à la réalisation d'un DPE ou d'un audit

à inscrire à l'ordre du jour de l'assemblée générale qui suit leur réalisation la question du vote d'un plan de travaux d'économies d'énergie ou d'un contrat de performance énergétique L'article 7 introduit la notion de travaux d'intérêt collectif portant sur parties privatives et assouplit les modalités de vote de tels travaux 19

20

Audit énergétique et DPE collectif Réalisation d'un diagnostic de performance énergétique dit «collectif» imposé aux bâtiments : Équipés d'une installation collective de chauffage ou de refroidissement En secteur tertiaire

  • en mono propriété

en copropriétés de moins de 50 lots ou en copropriété de plus de 50 lots construits après le 1er juin 2001 Réalisation par un diagnostiqueur certifié de niveau supérieur «avec mention» Réalisation dans un délai de 5 ans à partir du 1er janvier 2012 Réalisation d'un audit énergétique imposé aux bâtiments : Équipés d'une installation collective de chauffage ou de refroidissement En copropriétés de plus de 50 lots Dont la date de dépôt de la demande de permis de construire est antérieure au 1er juin 2001 Réalisation par un professionnel justifiant un niveau de compétences en technique et thermique du bâtiment et en adéquation avec la prestation attendue Réalisation dans un délai de 5 ans à partir du 1er janvier

21

Plan de travaux et CPE Question de la réalisation d'un plan de travaux ou d'un contrat de performance suite à la réalisation d'un DPE collectif ou d'un audit énergétique en copropriété Sur la base des préconisations de l'audit énergétique

ou des recommandations du diagnostic de performance énergétique le syndic mettra à l'ordre du jour de la copropriété la question de la réalisation de travaux d'amélioration de la performance énergétique Sous la forme d'un plan pluriannuel de travaux Sous la forme d'un contrat de performance énergétique Dans le même projet de décret: définition des travaux d'intérêts collectifs portant sur parties privatives Travaux de remplacement des fenêtres par des fenêtres à double vitrage Travaux de régulation des émetteurs de chauffage ou de refroidissement Travaux d'amélioration des équipements de ventilation privatifs Texte en cours de concertation avec les professionnels 21

22

Merci de votre attention 22


We use coockies Savoir plus Close