PDF -« Exigence et bienveillance : le nouveau défi du manager - Udel 45 - Nouveaux défis pour les mutualités
Wait Loading...


PDF :1 PDF :2 PDF :3 PDF :4 PDF :5 PDF :6 PDF :7 PDF :8 PDF :9


Like and share and download

Nouveaux défis pour les mutualités

« Exigence et bienveillance : le nouveau défi du manager - Udel 45

Nouveaux défis pour les mutualités Alain THIRION Trésorier Union Nationale des Mutualités Socialistes Les mutualités en Belgique Aperçu du secteur 7 organismes assureurs dont : 5 privés, regroupant +/-

Nouveaux défis pour les mutualités Alain THIRION Trésorier Union Nationale des Mutualités Socialistes Les mutualités en Belgique Aperçu du secteur 7 organismes assureurs dont : 5 privés, regroupant +/- PDF La mutualité française dans l'union européenne nouveau Érudit erudit revues recma 2006 n300 1021794ar pdf PDF Les 7 défis des Assureurs et des Mutuelles Efficy CRM

Related PDF

La mutualité française dans l'union européenne : nouveau - Érudit

[PDF] La mutualité française dans l'union européenne nouveau Érudit erudit revues recma 2006 n300 1021794ar pdf
PDF

Les 7 défis des Assureurs et des Mutuelles - Efficy CRM

[PDF] Les 7 défis des Assureurs et des Mutuelles Efficy CRM efficy les defis du crm assurances mutuelles pdf
PDF

Le mutuaLisme : répondre aux défis assurantieLs - Fondapol

[PDF] Le mutuaLisme répondre aux défis assurantieLs Fondapol fondapol wp 11 Note MUTUALISME WEB Déf pdf
PDF

! ! !Défis et enjeux!

[PDF] ! ! !Défis et enjeux! ccednet rcdec ca sites ccednet presentation mmq pdf
PDF

La place des mutuelles dans la démarche de prévention et de

[PDF] La place des mutuelles dans la démarche de prévention et de documentation ehesp memoires 2010 ppasp breneol pdf
PDF

LES DEFIS DE L'ANI : M COMME MUTUELLE PART A L'OFFENSIVE !

[PDF] LES DEFIS DE L'ANI M COMME MUTUELLE PART A L'OFFENSIVE ! mcommemutuelle wp CP M Santé Presse Eco pdf
PDF

AS55-La situation des mutuelles du code de la mutualité en - L'Acpr

[PDF] AS55 La situation des mutuelles du code de la mutualité en L'Acpr acpr banque france 201511 as55 etude mutuelles 2015 pdf
PDF

la gestion de la relation adhérent : un défi mutualiste - Revue

[PDF] la gestion de la relation adhérent un défi mutualiste Revue avispneumo sites default files 281 162169 pdf
PDF

« Exigence et bienveillance : le nouveau défi du manager - Udel 45

9 oct 2018 Concilier bienveillance et exigence, voilà le nouveau défi de tout Pour Harmonie Mutuelle, la santé est un capital qu'il faut promouvoir en démocratique et experte et propose des solutions mutualistes collectives et
PDF

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES

Observatoire des FRONTALIERS - CA Frontaliers

1 è édition MAI 2013 B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES EURES (EURopean Employment Services) est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne. Il a pour vocation d offrir des informations,

PDF BA BA pour les FRONTALIERS FRANCO ALLEMANDS Eucor eucor uni wp content 06 BA BA DE 2017 web pdf PDF B A BA pour les frontaliers franco belges Frontaliers Grand Est

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section “Santé”

1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/127 DÉLIBÉRATION N 14/067 DU 2 SEPTEMBRE 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À L

PDF Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Ksz Bcss ksz bcss fgov be sites securite 17 048 f129 pdf PDF Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Ksz Bcss

Codirecteur international en assurance-maladie PÉROU

Le vote du 9 février a coûté 1,4 milliard de francs à la

Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

christine bulliard ch sites default files

PROPOSITION D UN TEAM-BUILDING

partenaire de vos évènements corporate à paris - Hobbizer

PROPOSITION D UN TEAM-BUILDING Une proposition de Team-Building se décompose en 3 parties : Vous, Nous, Ensemble. 1 - La première partie, le Vous, correspond à une reformulation, entre autres, du circuit

et de confiance au sein d'une équipe ; cohésion d'un groupe • Unir des 9H30 12H30 Team Building et parcours aventure • 12H30 13H Open bar hauteur», descendre une rivière en rafting «parce qu'on est tous dans le même bateau»

LA FEDERATION FRANCAISE DE DODGEBALL

Sommaire - sylvainobholtzfreefr

LA FEDERATION FRANCAISE DE DODGEBALL vous présente la participation de son équipe de France au CHAMPIONNAT D EUROPE les 24 et 25 Août 2013 Le Projet La participation de l Equipe de France de Dodgeball

api ligueidf f wp content uploads 2019 02 L'intégalité de la somme est evesée à l’assoiation etenue Tous les généreux donateurs recevront un reçu fiscal et pourront ainsi déduire leur don de leurs impôts Sont également au programme au cours du week end un

Les sept piliers de la sécurité sociale

Les sept piliers de la géographie - Érudit

Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent

PDF Les piliers de la vie du chirurgien NCBI ncbi nlm nih gov pmc articles pdf 0450407 pdf PDF Les sept piliers de Tibhirine Henry Quinsonhenry quinson pagesperso orange Monachisme 20de 20Tibhirine pdf

CONTRAT DE PARTENARIAT AFFILIES CONDITIONS GENERALES

1 Le contrat d'affiliation, un véritable partenariat - Afnor

CONTRAT DE PARTENARIAT AFFILIES CONDITIONS GENERALES Entre : WEEDO IT, SARL au capital de 48 000 Euros, dont le siège social est situé au 8 10 rue Buffault 75009 PARIS, immatriculée au RCS PARIS sous le

PDF CONTRAT DE PARTENARIAT AFFILIES CONDITIONS Weedo IT weedoit pdf WEEDOIT CGA V3 10 2011 pdf PDF CONTRAT DE PARTENARIAT AFFILIES CONDITIONS Weedo IT weedoit

Conditions Générales d'utilisation de la régie Evonia / Affiz Préambule La société Evonia offre un service de publicité personnalisée sur Internet. Elle met en relation par le biais de sa plateforme Affiz

générales, il lui est demandé de renoncer à tout usage du Service Tous les coûts afférents à l'accès au Service, que ce soient les frais matériels, logiciels ou respect des présentes conditions générales ARTICLE 3 ACCES AU SERVICE L'accès au service est

Piscines publiques. Quels modes de gestion?avantages inconvénients.

Journal des Notaires "Notaires 35" - Magazine des notaires

Piscines publiques. Quels modes de gestion?avantages inconvénients. i Etapes Etude de faisabilité Financement Conception Réalisation Maîtrise d ouvrage publique Emprunt Collectivité + maître d œuvre Marché

PDF Piscines publiques Quels modes de i ? A i é i gestion ? Avantages infosport uploads WEB CHEMIN 1937 1196891105 pdf PDF dossier de presse Salons et congrèssalons groupemoniteur content DossierdePresseSMCL2007 pdf PDF

Home back60616263 6465 Next

Nouveaux défis pour les mutualités Alain THIRION Trésorier Union Nationale des Mutualités Socialistes Les mutualités en Belgique Aperçu du secteur 7 organismes assureurs dont : 5 privés

regroupant +/- 75 entités (mutualités et sociétés mutualistes) ANMC (mutualités chrétiennes) UNMN (mutualités neutres) UNMS (mutualités socialistes) LNML (mutualités libérales) UNML (mutualités libres) Caisse auxiliaire d'assurance maladieinvalidité (CAAMI) Caisse des soins de santé de la SNCB Plusieurs dizaines de milliers de collaborateurs + de 20 milliards de dépenses annuelles dont plus de 90% en Assurance Obligatoire 1

Les mutualités en Belgique Domaines d'activités Assurance obligatoire (AO) Soins de santé Indemnités Assurance complémentaire (AC) Assurance dépendance (ZorgVzkg) Activités socio-sanitaires et socioculturelles : Hôpitaux

Polycliniques

Soins à domicile

malades chroniques Handicapés

Pensionnés

Nouveaux défis pour les mutualités Dans le domaine de l'assurance obligatoire Évolutions technologiques dans la gestion de l'assurance maladie invalidité Digitalisation des flux de données Carenet

My Carenet

Simplification administrative Suppression des attestations de soins 2

Nouveaux défis pour les mutualités Dans le domaine de l'assurance complémentaire Evolution du cadre légal et réglementaire Evolution du cadre légal et réglementaire de l'AC Avant 2010 Loi du 6 août 1990

relative aux mutualités et aux unions nationales de mutualités : Détermine ce que les mutualités peuvent et doivent faire

Fixe les règles de fonctionnement du secteur (notamment sur le plan comptable et financier) A partir du 1/XX/2010 Loi du 6 août 1990 adaptée + législation du secteur des assurances pour société mutualiste d'assurances 3

Evolution du cadre légal et réglementaire de l'AC Point de départ de cette évolution Plainte des assureurs commerciaux (Assuralia)

devant la commission européenne (2006) Grief exprimé : non respect

des directives européennes «assurance non vie» Pas la forme juridique prévue (SA

Association d'assurances mutuelles) Pas d'agrément de la CBFA Non respect du principe de spécialisation Non respect des obligations prudentielles propres au secteur des assurances (Solvency I or II) Non respect de l'obligation du programme annuel d'activité Evolution du cadre légal et réglementaire de l'AC Réponse de l'Etat Belge Adaptation du cadre légal applicable aux mutualités : Sur base de négociations Mutualités/Assuralia sous l'égide de l'OCM À partir du 1er janvier 2010 En application au plus tard le 1er janvier

Evolution du cadre légal et réglementaire de l'AC Projet de loi du Gouvernement belge

en matière d'organisation de l'assurance complémentaire des mutualités 5 lois soumises à révision : Loi du 6 août 1990 (= loi des mutualités) Loi du 9 juillet 1975

relative au contrôle des entreprises d'assurances Loi du 25 juin 1992

sur le contrat d'assurance terrestre (LCAT) Loi du 27 mars 1995

relative à l'intermédiation en assurances et en réassurance et à la distribution d'assurances Loi du 2 août 2002

relative à la surveillance du secteur financier et aux services financiers (accord de collaboration OCM/CBFA) Evolution du cadre légal et réglementaire de l'AC Projet de loi du Gouvernement belge

en matière d'organisation de l'assurance complémentaire des mutualités Conséquences pour les mutualités : Une partie de l'activité complémentaire des mutualités continuera à s'exercer (+/-) comme aujourd hui Une partie de l'activité «basculera» dans le secteur de l'assurance 5

Classification future des activités complémentaires des mutualités 1

Opérations (= +/- AC obligatoire actuelle) Services à affiliation obligatoire avec caractère assurantiel répondant à une série de critères de solidarité 2

Assurances (principalement des assurances facultatives hospitalisation) Activités visées par la loi sur le contrat d'assurance terrestre 3

Services ( opérations / assurances) Activités des réseaux socio-sanitaire et socioculturel Formes juridiques futures pour exercer les activités mutualistes 1

Opérations et Services (statu quo) Mutualités Sociétés mutualistes Unions Nationales 2

Assurances nouvelles entités à créer Sociétés Mutualistes d'Assurance (SMA) Nouvelle forme de société mutualiste Ajoutée à la liste des formes de sociétés habilitées à pratiquer l'assurance en Belgique Soumise aux différentes législations applicables au secteur des assurances Sous le contrôle de l'Office de Contrôle des Mutualités (OCM)

en collaboration avec la CBFA Contrôle externe par des réviseurs agréés CBFA 6

les Unions Nationales et les Sociétés Mutualistes (non assureur) Exemples : transport des malades

) Critères (cumulatifs) à respecter : Affiliation obligatoire Activité non lucrative Cotisation identique pour tous les membres (exception possible pour les bénéficiaires de l'intervention majorée Exclusion interdite (en raison de l'état de santé

) Couverture des états préexistants Garanties identiques pour tous (majoration possible pour les BIM) Gestion financière par répartition ( capitalisation) octroi des prestations en fonction des moyens disponibles gestion «en bon père de famille» Souveraineté de l'assemblée générale pour l'adaptation des conditions d'octroi des services et avantages 2 ème activité : les assurances Les activités d'assurances devront être proposés exclusivement par les Sociétés Mutualistes d'Assurance (SMA) Caractéristiques : Branches 2 et 18 (assistance en cas de maladie) uniquement Affiliation facultative Non respect d'un ou plusieurs des critères caractéristiques des opérations Accessibles uniquement aux propres membres c'est à dire aux membres des mutualités affiliées à la SMA Activités d'assurances soumises aux lois : du 9 juillet 1975 sur le contrôle des entreprises d'assurances notamment les obligations prudentielles (Solvency I II) => AR comptes annuels du 25 juin 1992 sur le contrat d'assurance terrestre du 27 mars 1995 sur la distribution et l'intermédiation en assurance 7

les Unions Nationales et les Sociétés Mutualistes (non assureur) Caractéristiques des services (non assuranciels) : Droit à une intervention n est pas lié à la réalisation d'un événement incertain et futur Gestion financière par répartition : octroi des prestations en fonction des moyens disponibles Opérations / services pourquoi cette distinction? Mission des mutualités : services solidaires Plafonnement des cotisations prévu pour les opérations (montant à fixer) La part des cotisations affectée au financement des services n entre pas en ligne de compte pour l'appréciation du plafond 8

Les activités d'assurances : points d'attention particuliers Article 43ter de la loi du 6 août 1990 : Disposition interdisant aux entités mutualiste La promotion

la distribution et la vente d'assurances organisées par le secteur des assureurs Les activités d'intermédiation et de distribution d'assurances proposées par le secteur des assureurs Exception à l'article 43ter pour permettre aux mutualités de distribuer et promotionner

les assurances proposées par les SMA qu elles auront créées Justification de cette exception : les produits des SMA s'adressent exclusivement aux affiliés des mutualités qui les ont créées

Les activités d'assurances : points d'attention particuliers Loi du 27 mars 1995 sur l'intermédiation Responsable de distribution par mutualité Promotion

distribution et vente des assurances «mutualistes» seront réalisées : Par le personnel des mutualités Par le personnel des futures SMA Conditions d'exercice de la profession fixées par la loi pour le personnel des mutualités et des SMA : Soit justifier une expérience du métier d'au moins 1 an (à la date du 1 er janvier 2010) Soit avoir suivi les formations agréées par l'OCM ou disposer des compétences et connaissances prévues par la loi de

10

Eléments restant à finaliser Montant maximum des cotisations pouvant être affectées aux opérations AR délibéré en conseil des Ministres Liste des services non assuranciels AR délibéré en conseil des Ministres Spécificités mutualistes dont il pourrait être tenu compte pour l'application des lois de 1975 (contrôle) et de 1992 (LCAT) aux SMA AR sur avis conforme CBFA et OCM Exemples : Souhait du secteur de maintenir le pouvoir souverain des assemblées générales des SMA pour l'adaptation des conditions d'assurance

Eléments restant à finaliser Nouvelles règles de gestion comptable et financière pour les opérations et services Gestion «en bon père de famille» Instructions à élaborer par l'OCM 10

11

Questions? 11