PDF REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice -République Islamique de Mauritanie Honneur-Fraternité- Justice







PDF REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice -République Islamique de Mauritanie Honneur-Fraternité- Justice
Chose PDF link
PDF :1 PDF :2 PDF :3 PDF :4 PDF :5 PDF :6 PDF :7 PDF :8 PDF :9



source https://www.ilo.org/dyn/natlex/docs/ELECTRONIC/65094/113865/F-1222953954/MRT-65094.pdf

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Décret N 2006-034 du 20/05/06 portant organisation et fonctionnement de l inspection générale de l administration judiciaire et Pénitentiaire République Islamique de Mauritanie Honneur, Fraternité, 1 REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE

République Islamique de Mauritanie Honneur – Fraternité - ILO

République Islamique de Mauritanie Honneur – Fraternité – Justice Présidence de la République Loi N°025 2003 portant répression de la traite des 
PDF

1 REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur – fraternité

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur – fraternité – justice La Mutuelle Panafricaine de Gestion de Risques (ARC) Plan Opérationnel de 
PDF

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur – Fraternité

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur – Fraternité Justice Présidence de la République Visa DGLTE JO Loi n° 2015 034 instituant un
PDF

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur – Fraternité

1 REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur – Fraternité – Justice PREMIER MINISTERE VISAS BOM DGLTEJO DGB CF DECRET N° 
PDF

republique islamique de mauritanie - unaids

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur – Fraternité – Justice COMITE NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA Mars 2014 ONUSIDA
PDF

Republique Islamique de Mauritanie Honneur - Fraternite -Justice

Republique Islamique de Mauritanie Honneur Fraternite Justice New York, le 21 avril 2005 Discours de son Excellence Monsieur Sidi Mohamed Ould Taleb 
PDF

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur – Fraternité

RESUME L'environnement économique national est marqué par la poursuite de l'appréciation de l'Ouguiya par rapport à l'Euro Au cours du quatrième 
PDF

republique islamique de mauritanie - Inter-réseaux

1 REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE PROGRAMME EMEL 2012 Novembre 2011 
PDF

République Islamique de Mauritanie Honneur-Fraternité- Justice

République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité Justice Ministère du Développement Rural et de l'Environnement PADEL ICARDA Mise en œuvre 
PDF









IPAG 2013-2014 Institut de Préparation à l Administration Générale

Refined masses and distance of the young binary Haro 1-14 C⋆

d'un Institut, qui doit affronter de plus en plus de défis, elle démontre également le dévouement du IPAG de Valenciennes Newsletter N°5 décembre 2013 N° 5 2013 2014 l'université, dans la salle des fêtes de Saint Saulve et pre

L'IPAG de Valenciennes

d'un Institut, qui doit affronter de plus en plus de défis, elle démontre également le dévouement du IPAG de Valenciennes Newsletter N°5 décembre 2013 N° 5 2013 2014 l'université, dans la salle des fêtes de Saint Saulve et pre
PDF

L'IPAG de Valenciennes

NEWSLETTER IPAG N°10 2016 IPAG DE VALENCIENNES La Newsletter de l' Institut de Préparation à l'Administration Générale de Valenciennes L'IPAG de 
PDF

Sigma1 Targeting to Suppress Aberrant - Cancer Research

Jeffrey D Thomas1, Charles G Longen1, Halley M Oyer1, Nan Chen1, Christina M IPAG (1 (4 Iodophenyl) 3 (2 adamantyl) guanidine) was passed though the tungsten carbide ball bore 14 times with a The pre cleared lysates were then layered on Protein G Magnetic Beads Mol Pharmacol 2013 ;84 751–62
PDF

Calibration of quasi-static aberrations in exoplanet direct-imaging

Jun 3, 2016 5 CNRS, IPAG (Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble), UMR 5274, BP 53, 38041 Grenoble Cedex 9, France (GPI) have recently seen first light in 2013−2014, providing un We have also performed pre
PDF

PDF (7711 KB) - Astronomy & Astrophysics

Received 21 June 2013 Accepted 13 March 2014 ABSTRACT Context much attention is paid to the formation and evolution of pre stellar cores The recently 
PDF

Refined masses and distance of the young binary Haro 1-14 C⋆

Refined masses and distance of the young binary Haro 1 14 C ⋆ Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble (IPAG) UMR 5274, 38041 Grenoble , 
PDF


ENVOI EN NOMBRE DE FAX PERSONNALISES

Documentation pour l'envoi de SMS - SMStoBcom

La version Mailing de Ditel vous permet d'envoyer vos mails de façon automatique Son fonctionnement est identique au mode publipostage de Word C'est ? ? ENVOYER UN FAX A PARTIR DE L'IMPRIMANTE FAXBOX Le fax mailing personnalisé permet de personnaliser un document

ENVOI EN NOMBRE DE Mails PERSONNALISES - Ditel

La version Mailing de Ditel vous permet d'envoyer vos mails de façon automatique Son fonctionnement est identique au mode publipostage de Word C'est à 
PDF

GUIDE UTILISATEUR

ENVOYER UN FAX A PARTIR DE L'IMPRIMANTE FAXBOX Le fax mailing personnalisé permet de personnaliser un document avec des données contenues dans la base son caractère officiel Nombre d'essais permet de définir le
PDF

MANUEL D'UTILISATION DU FAX

Rapport d'activité (Rapport envoi FAX et Rapport récept° FAX) "L'indice d' équivalence de la sonnerie (IES) sert à indiquer le nombre maximal de terminaux qui Stocke une copie du document envoyé dans une Boîte personnalisée
PDF

FAXBOX Manuel Utilisateur - Téléchargements / Downloads

FAXBOX vous permet d'envoyer et de recevoir des Fax et des SSM, sans numéro de partie et le nombre de messages au début de chaque SMS, par exemple une page de la liste sont configurables dans l'onglet « Personnaliser »
PDF

Envoi d'un fax - produktinfoconrad

d'imprimante, un pilote de scanner 1 et un logiciel d'envoi de fax depuis un PC vous avez enregistrés, et du nombre de fax commentaires personnalisés
PDF

guide d'utilisation d'imprimante / pc-fax - Brother

Envoyer un fichier sous forme de PC FAX en utilisant l'interface format papier personnalisé L'option Copies définit le nombre de copies à imprimer
PDF

ÿþþ ÿ C lient SMTPR elay F axv 7 0

toujours présente Envoyer un fax en masse Ouvre l'assistant d'envoi en masse personnalisée à votre document (au lieu d'une page de garde par défaut)
PDF

L'envoi massif de courriels personnalisés

10 oct 2012 C'est ce que j'appelle un courriel personnalisé à envoi massif personnalisés à chaque destinataire? puis je en envoyer un grand nombre?
PDF

Documentation pour l'envoi de SMS - SMStoBcom

par commande 4° Publipostage – SMS personnalisés envoi unitaire ou en nombre (gestion des groupes de contacts via le site) confirmation d'envoi 
PDF


REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Décret N du 20/05/06 portant organisation et fonctionnement de l'inspection générale de l'administration judiciaire et Pénitentiaire Article premier : En application des dispositions de l'article 7 alinéa 1 du décret n du 03 février 1997 fixant les attributions du Ministre de la Justice et l'organisation de l'administration centrale de son département

le présent projet de décret a pour objet de fixer l'organisation et les attributions de l'Inspection Générale de l'Administration Judiciaire et Pénitentiaire

Article 2 : Il est crée une Inspection Générale de l'Administration Judiciaire et Pénitentiaire placée sous l'autorité directe du garde des sceaux

Ministre de la Justice

pour assurer une mission générale et permanente d'inspection sur l'ensemble des juridictions à l'exception de la cour suprême

Elle inspecte également toutes les administrations

structures et organismes relevant du ministère de la justice

Article 3 : l'Inspection Générale de l'Administration Judiciaire et Pénitentiaire est dirigée par un inspecteur général

assisté par un inspecteur général adjoint et des inspecteur nommés par décret pris en conseil des ministres sur proposition du Ministre de la Justice parmi les magistrats les plus compétents en matière juridique

  • judiciaire et administrative

Article 4 : l'Inspecteur Général exerce les attributions d'inspection

de vérification et de contrôle

L'Inspecteur Général adjoint et les inspecteurs jouissent des mêmes attributions sous l'autorité de l'Inspecteur Général

Titre premier : Les attributions Article 05 : Les inspections portent sur le fonctionnement des juridictions

  • des administrations

des services et des structures et organismes relevant de l'autorité du garde des sceaux

  • ministre de la justice
  • en ce qui concerne la gestion
  • l'organisation

les méthodes et les manières de servir des personnels

la qualité et le rendement des services

le respect des prescriptions légales et réglementaires

le fonctionnement du service public de la justice

  • le rendement

la conduite et la tenue des magistrats et du personnel de la justice

Article 06 : L'inspection générale fixe

au début de chaque année judiciaire

un programme détaillé des missions d'inspection qu il soumet à l'approbation du garde des sceaux

  • ministre de la justice

Article 07 : L'inspecteur général peut

  • en cas d'urgence

proposer au Ministre de la justice

les mesures d'urgence appropriées

pour le règlement de situation faisant l'objet de rapport de L'inspection générale

Article 08 : En cas d'absence ou d'empêchement

l'intérim de l'inspecteur général est assuré par l'Inspecteur Général adjoint

La répartition des différentes missions entre les inspecteurs fera l'objet d'une décision de l'Inspecteur Général après approbation du Garde des Sceaux

Ministre de la justice

Article 09 : L'Inspection Générale de l'Administration Judiciaire et Pénitentiaire est chargée : d'animer

d'encadrer et de contrôler le fonctionnement et la gestion de toutes les structures administratives et judiciaires relevant du Ministère de la Justice ; de vérifier l'application correcte des lois

  • règlements

instructions et circulaires en matière juridique

judiciaire et administrative ; de contrôler l'action des juridictions et des services

d'en constater les résultats et de proposer les aménagements propres à améliorer leur efficacité ; de vérifier et viser les registres réglementaires tenus par les différents services et juridictions ; de veiller au bon fonctionnement des parquets et de toutes les juridictions ; de contrôler l'exercice de l'action publique et le fonctionnement de la police judiciaire ; de s'employer à ce que la procédure ne subisse aucun retard injustifié ; de centraliser et d'étudier les statistiques des activités des juridictions

A cet effet

elle est obligatoirement destinataire d'un exemplaire des notices mensuelles et d'une expédition de toute décision juridictionnelle rendue en toute matière par les juridictions de toute sorte

Elle établit un fichier de ces décisions

de répondre aux consultations juridiques et de renseigner le Ministre sur les questions relatives aux problèmes qui peuvent se poser en matière juridique

  • judiciaire ou administrative

de contrôler l'utilisation correcte des timbres fiscaux et du sceau de l'Etat par tous les services publics et leur conformité au modèle défini par la loi ; de provoquer l'élaboration et la diffusion de toute circulaire ou instruction ministérielle de nature à contribuer au fonctionnement du service public de la justice ; 2

d'assurer le contrôle technique

  • administratif

matériel et médical des établissements pénitentiaires ; du contrôle des activités des greffes et des notariats et notamment des scellés

  • des dépôts et consignations
  • des cautions de toute sorte

la conformité des sommes aux mesures et opérations ayant motivé lesdites consignations ; du contrôle de l'application de la conformité aux textes

de l'exercice des professions d'officiers ministériels et des auxiliaires de justice

notamment les avocats-défenseurs

  • les interprètes
  • les traducteurs

les huissiers et les experts judiciaires suivant la réglementation les régissant ; du contrôle de l'accès aux dites professions ; du contrôle de l'utilisation des frais de justice civile et criminelle

des honoraires attribués à tous les auxiliaires de justice et des crédits affectés aux juridictions et aux prisons : d'évaluer les résultats affectivement acquis

analyser les écarts par rapport aux prévisions et suggérer les mesures de redressement ; du contrôle de l'ensemble des biens meubles ou immeubles de toutes les structures du département ; du contrôle des bibliothèques judiciaires ; de contrôler le déroulement de la procédure d'extradition et la transmission des commissions rogatoires internationales en matière de justice ; de veiller à l'application correcte des horaires officiels

à l'assiduité au travail et à la prise effective de service à l'occasion des nominations et mutations ; de veiller à la discipline des officiers ministériels conformément à leurs statuts respectifs ; de contribuer au bon fonctionnement de la justice militaire et des tribunaux d'exception

dans les limites des attributions dévolues en cette matière au Garde des Sceaux

  • ministre de la justice

Les registres sur lesquels ont porté les vérifications sont arrêtés et visés par les inspecteurs

Ils peuvent apposer des scellés sur tous les documents

pièces ou objets qu ils jugent entachés d'irrégularités découvertes à l'occasion de leur vérification

Article 10 : L'Inspection Générale peut convoquer tout magistrat

tout officier de police judiciaire ou agent public ou judiciaire

tout personnel de la justice ou toute autre personne pour lui donner tout renseignement ou document qu elle juge nécessaire

Ceux-ci sont tenus de se conformer aux réquisitions de l'Inspection Générale

Lorsque des explications sont demandées à un magistrat

les questions posées ne peuvent porter

pour quelque raison que ce soit

sur le fond des décisions ou jugements rendus

  • 3

Article 11 : L'Inspection Générale ne peut en aucun cas se substituer aux autorités ou agents responsables de défaillances ou lacunes contrôlées

Elle ne peut en particulier diriger

empêcher ou suspendre aucune opération

Toutefois

  • elle peut proposer
  • en cas d'urgence
  • au Ministre de la justice

Garde des Sceaux

  • la suspension provisoire
  • dans les normes du droit

de tout fonctionnaire ou agent dont le comportement lui parait susceptible de justifier une action disciplinaire

Elle peut également faire des propositions motivées tendant à l'exercice de poursuites judiciaires

elle peut proposer au Ministre

les récompenses de toute nature qui lui paraissent méritées

Article 12 : Les opérations d'inspection ne peuvent

  • en aucun cas
  • être empêchées

Les responsables de services et de juridictions sont tenus de collaborer complètement avec l'autorité mandée pour l'inspection et notamment lui fournir sans délai

tout renseignement d'ordre administratif

juridique ou judiciaire ou statistique dont ils sont requis verbalement ou par écrit

Tout manquement aux règles ci-dessus constitue une faute professionnelle génératrice de responsabilité

Article 13 : En vue de faciliter l'accomplissement de sa mission

l'inspection générale reçoit tous les textes législatifs et réglementaires

toutes instructions et circulaires ministérielles ainsi qu une expédition des décisions de toute juridiction

En outre

elle doit recevoir régulièrement les notices mensuelles conformément aux modalités prévues par la réglementation en vigueur

Titre II : Organisation et Fonctionnement de L'inspection Générale Article 14 : La mission d'inspection ordinaire comporte pour chaque structure administrative ou judiciaire deux missions d'inspection au moins dans l'année

Des missions d'inspection extraordinaires peuvent être effectuées

  • soit d'office

soit à la demande du garde des sceaux

Ministre de la Justice

Article 15 : L'inspection ordinaire donne lieu à l'établissement d'un rapport et d'un bulletin individuel d'inspection dont les modalités sont fixées par arrêtés du Ministre de la Justice

Chaque mission d'inspection extraordinaire donne lieu à l'établissement d'un rapport

Lors de leur déplacement une indemnité journalière pour la couverture des frais d'hébergement et de subsistance est allouée aux inspecteurs

Cette indemnité sera fixée par décret pris en conseil des ministres

sur rapport du Garde des Sceaux

Ministre de la Justice

  • 4

Article 16 : L'inspecteur général peut être chargé

dans la limite de ses attributions

de toute étude d'ordre juridique

judiciaire ou administrative en dehors des missions d'inspection

Article 17 : L'inspection générale comprend les services suivants :

  • - le service du secrétariat central ;
  • - le service du contrôle des structures judiciaires
  • - le service du contrôle des structures administratives ;
  • - le service du contrôle des structures des greffes ;
  • - le service du contrôle des auxiliaires de justice ;
  • - le service du contrôle des établissements pénitentiaires ; article 18 : Le service du secrétariat central est chargé de la centralisation des dossiers (arrivée et départ) et autres travaux de secrétariat et d'archivage

Il comprend deux divisions :

  • - la division secrétariat ;
  • - la division archives article 19 : Le service du contrôle des structures judiciaires est chargé du suivi et du contrôle du fonctionnement de toutes les juridictions

A ce titre

il veille à l'efficacité de la gestion des activités de l'ensemble des juridictions et de sa conformité aux lois et règlements en vigueur

Le service du contrôle des structures judiciaires comprend trois divisions :

  • - la division du contrôle des cours d'appel
  • cours criminelles

des tribunaux de wilayas et des tribunaux de travail ;

  • - la division du contrôle des tribunaux de moughataas ;
  • - la division des infrastructures

de la programmation et des statistiques

Article 20 : Le service du contrôle des structures administratives est chargée du suivi et du contrôle du fonctionnement de toutes les directions relevant de l'autorité du Garde des Sceaux

Ministre de la Justice

A ce titre

il veille à l'efficacité de la gestion des activités de l'ensemble des directions et de sa conformité aux lois et règlements en vigueur

Le service du contrôle des structures administratives comprend trois divisions :

  • - la division du contrôle des directions et services ;
  • - la division du contrôle des bilans de leurs activités et l'analyse des écarts par rapport aux prévisions ;
  • - la division des archives

de l'informatique et des bibliothèques ; 5

Article 21 : Le service du contrôle des services des greffes est chargé du contrôle et du suivi des activités des services de greffes

Le service du contrôle des services de greffes comprend trois divisions :

  • - la division du suivi et contrôle des activités du personnel de greffes ;
  • - la division des archives et bibliothèques ;
  • - la division de l'informatique et de la conservation des moyens d'entretien Article 22 : Le service du contrôle des auxiliaires de justice est chargé du contrôle et du suivi des activités de tous les auxiliaires de justice ainsi que de leur conformité aux textes organisant les professions

Il comprend trois divisions :

  • - la division du contrôle et suivi des activités des auxiliaires de justice ;
  • - la division du contrôle de la conformité aux lois et règlements en vigueur

des actes établis par les auxiliaires de justice ;

  • - la division du contrôle des frais de justice

Article 23 : Le service du contrôle des établissements pénitentiaires est chargé du contrôle et du suivi des activités des établissements pénitentiaires

Il comprend quatre divisions :

  • - la division du suivi et du contrôle des structures et des crédits affectés aux prisons civiles ;
  • - la division des statistiques des détenus ;
  • - la division du contrôle de l'exécution des peines ;
  • - la division de la réhabilitation et de la réinsertion sociale

Article 24 : Par dérogation aux dispositions du décret n 075/93 du 06 juin 1993

du 06 juin 1993 fixant les conditions d'organisation des administrations centrales et définissant les modalités de gestion et de suivi des structures administratives

l'inspecteur général a le rang et les avantages de secrétaire général de Ministère ; l'inspecteur général Adjoint et les inspecteurs ont le rang et les avantages de conseiller technique de ministre

Article 25 : Le présent décret sera complété par des arrêtés du garde des sceaux

Ministre de la Justice en tant que de besoin

Article 26 : Sont abrogées toutes dispositions antérieures contraires au présent décret

notamment le décret n du 3 septembre 1979 portant création et organisation d'une Inspection Générale de l'Administration Judiciaire et Pénitentiaire

Article 27 : Le Ministre de la justice est chargé de l'application du présent décret qui sera publié au journal officiel de la République Islamique de Mauritanie

  • 6

Nouakchott

le / / 2005 Sidi Mohamed Ould Boubacar Le Ministre de la Justice Maître Mahfoudh Ould Bettah 7


We use coockies Savoir plus Close